®
Le vanneau sociable (Vanellus gregarius)


La plaine beauceronne blanchie sous les frimas,
Balayée par la bise insupportable aux doigts,
Offre encore, aux pluviers et aux vanneaux huppés,
Des graines et des fretins qu'ils peuvent picorer.

C'est d'ailleurs la raison que je suis avec eux,
Qui m'entraînent trop loin de mes voies migratoires.
Si je me suis perdu, c'est exprès pour vous voir.
Par chance, vous vîntes le jour où j'étais sous vos cieux.

*