®
L'Ubu berlue


Entre la pétaudière et le sac de nœuds,
Au pays des Pâtures, tout allait pour le mieux.
Virus* avait promis la porte au prochain couac
Que ferait un ministre pour casser la baraque.
Dans le plus grand secret, il usait de ses heures,
Pourtant, pour intriguer pour son plus grand bonheur,
Celui de faire tomber ce cher Arénicole**,
Si haut dans les sondages quand lui-même dégringole.

Au parti de l'Usage des Muets en Politique,
Les élus qui pensaient d'abord à leur viatique,
Se gardaient de parler, à travers ou à tort
Sachant qu'ils seraient de la charrette des morts,
S'il advenait qu'ils osent oublier de se taire.
Car toute idée qu'ils eussent était pet de travers.
On ne comptait plus les relégués, les bannis,
Les proscris, les exclus, voués aux gémonies.

Députés et barbons marchaient au pas de l'oie
Pour s'en aller voter n'importe quelle loi
Dont ils savaient pourtant qu'elle était imbécile.
Ils ne savaient plus rien dire d'autre qu'ainsi soit-il.
Virus, totipotent, les tenait par les burnes.
Il les avait coupées pour en bourrer les urnes,
Puis la bouche de ceux qui espéraient bêler.
À peine si les mouches osaient encore voler.

Virus contrôlait tout, mais c'était la chienlit.
Les réformes à tout va, c'était la zizanie.
Les moutons qui l'avaient amené au Pinacle
Sur le programme du Loup***, constataient la débâcle.
De fiascos en échecs, puis en déconfitures,
Les faillites frappaient tous les domaines des Pâtures.
Les réformes bâclées mécontentaient tout le monde
Y compris ceux qui crurent qu'elles leur seraient fécondes.

Les peuples des Pâtures offraient des résistances,
Malgré lui, par hasard, au gré des circonstances.
La société des bêtes était bien trop complexe
Pour qu'on put croire, sottement, qu'il suffisait d'un texte
Pour régler les questions et qu'on n'en parle plus.
Virus devait se prendre pour le bon roi Ubu
Qui trouvait l'exercice du pouvoir très facile
Dès lors que les vassaux étaient des imbéciles.

20 avril 2008 / «® / ©»



* Virus est l'actuel président des Pâtures.
** Arénicole est toujours ensablé et Premier ministre inamovible de Virus.
*** Loup est le fondateur du parti d'extrême droite : la Guile pastorale.