®
La Pythie vient en mangeant.


Il en va bien souvent des moutons vaniteux
Qui pensent que nulle chose ne se fit avant eux.
C'était le cas, bien sûr, du Président Virus*
Qui savait tout sur tout, comme savant Cosinus.

Virus quand il parlait de l'école primaire
Évoquait l'orthographe et même la grammaire
Comme si ces matières n'avaient jamais été
Ou connues des instits, encore moins enseignées.

Il en était de même pour la géographie,
L'histoire des Pâtures, les sciences de la vie,
Le calcul intégral qui permet de connaître
La surface qu'il faut pour que les bœufs puissent paître.

Virus s'apitoyait : " Les moutons en échec…
La faute du système… Tout cela hypothèque
L'effort de la nation, les finances publiques…
Il faut de toute urgence des mesures drastiques.
"

" Réduisons donc les heures de tous ces fainéants
Ces profs ou ces instits qui se disent enseignants.
L'institution publique ne s'en remettra pas.
Alors place au privé qui ne s'en privera pas.
"

" Les masses laborieuses ont leur place en usine,
Mais certainement pas à l'école des Mines…
Faudra pas mélanger les moutons et les veaux
Pour décider de ceux qui sont sur le carreau.
"

" La casse de l'école est une affaire comptable
Qui va de l'avant et devient inévitable…
Encore deux ou trois ans et tout sera plié.
Le peuple des Pâtures pourra toujours pleurer.
"

" Je m'en vais faire pire qu'à l'île des Vaches folles.
Je détruis à jamais les lycées, les écoles.
Puis je m'attaque aux trains et aux transports publics,
À la santé surtout. Je règne et je vous nique !
"

16 février 2008 / «® / ©»



* Virus est l'actuel président des Pâtures.