®
S'il faut partir


Ô mon amie, comment te dire ?
Il nous faut du temps pour le rire,
Pour les hourras et les plaisirs,
Pour les chagrins et le maudire.

Ô mon amie, comment te dire ?
Il nous faut de temps pour chérir,
Pour gravir et pour conquérir,
Gémir encore et puis gésir.

Ô mon amie, les souvenirs
N'ont jamais changé l'avenir.
Tout l'or du monde qu'on peut offrir
N'arrête pas la rose de pâlir.

Ô mon amie, sens-tu froidir
L'air du matin sous le zéphire
Couvrant ta peau sans la vêtir.
Fais-moi penser à te séduire.

Ô mon amie, veux-tu venir
Plus près de moi et te blottir
Contre mon cœur pour t'y enfouir
S'il bat encore et se déchire.

Ô mon amie, pour accomplir
Ce que nous fîmes sans faillir
Il fallut bien que nos navires
Eussent des coques qui ne déchirent.

Ô mon amie, s'il faut partir.
Quand l'heure viendra, dans un soupir.
Je tuerai la mort juste pour l'occire
Et dans tes bras, j'irai dormir.

Ô mon amie, s'il faut partir.