®
Enlaidi MacVesce ?


Sur l'île des Vaches folles, tout au Nord, dans les brumes,
Vivaient des bœufs poilus pour pas qu'ils ne s'enrhument.
Ils avaient eu un roi, une espèce de colosse
Portant le nom d'un pois, de ceux que l'on écosse.
Il s'appelait MacVesce, quelque chose d'approchant.
On se rappelait juste qu'il fut un malfaisant.

Il arrive très souvent que l'histoire des monarques
Offrent des parallèles que bientôt on remarque.
Il en était ainsi de celle de Virus*
Et de ce roi MacVesce, tous deux olibrius.
Ils prétendaient ainsi qu'on leur avait prédit
Qu'ils auraient un destin royal en monarchie.

Cet augure parvint, à MacVesce, de sorcières.
Virus se contenta de deux ou trois commères
Qui se voyaient premières brebis sur les Pâtures
Et goûter, au palais, toutes les confitures.
Mais le destin tardait à leur être favorable.
La fureur les saisit, divine et mémorable.

MacVesce et son épouse trucidèrent leur bon roi
Et montèrent sur le trône qui leur revint de droit.
Virus trahit Renard**, qui souffrait d'une hernie,
Profitant d'une absence, lui piqua la mairie.
Alors pour ces deux-là et, sans interruption,
Les crimes suivirent les crimes et autres trahisons.

Petits crimes entre amis ou grands crimes de sang,
Ils s'arrangeaient toujours qu'on les crût innocents.
Mais les conseils que leur prodiguaient leurs sorcières
Disait d'une façon, mais aussi le contraire :
Que le laid était beau, que le beau était laid,
Que le mal achevait ce que le mal créait.

C'est la raison première qui fit que leur conduite
Apparaissait souvent totalement chaotique,
Qu'on ne savait jamais ce que serait la suite
Qu'ils donneraient à la décision politique
Qu'ils venaient d'annoncer, avec publicité,
Juste avant qu'elle ne soit très vite abandonnée.

L'épouse de MacVesce qui craignait qu'on l'accuse
Des crimes perpétrés au son des cornemuses
Et qui avaient laissé du sang sur ses sabots,
Décida de livrer son mari au tombeau.
Il lui fut très facile de trouver un jeune veau
Qui l'encorne, le piétine et le glisse au caveau.

Le meurtre pourtant lui parut insupportable.
La folie la saisit au fond de son étable.
Tremblante, sur le bûcher, elle fut euthanasiée
Avant que d'autres bêtes ne soient contaminées.
Les épouses de Virus, certaines l'ont quitté,
Le trahiront sans doute, si ce n'est déjà fait.

20 janvier 2008 / «® / ©»



* Virus est président des Pâtures.
** Renard a plus d'un tour dans son sac et ne craint pas les pastis.