®
Jura, mais un peu tard…


Les cloches des campanules sonnent comme des bourdons
Trop occupés pour l'heure à peigner le pollen
Pour se préoccuper de la pluie qui les douche
Et les laissera transis dans les fleurs de chardons
Quand le soir les rattrape sans leur petite laine
Et que le brouillard flotte juste au-dessus des ouches.

Sur la boue des tourbières s'ouvrent en fleurs carnivores
Des sarracénies pourpres, des drosères rossolis
Qui piègent des insectes, des moustiques imprudents,
Et les enzymes gloutonnent pour leur dose de phosphore.
Au-dessus du marais, des carex et des lis
Un busard s'ennuie fort tout seul dans le vent.

Quelques pins à crochet souffrent d'acidité.
Leurs fantômes émaciés en habit de lichens
Servent encore de perchoir à des traquets des prés
Qui se perdent soudain dedans des framboisiers
Où un merle à plastron se gave de baies, d'akènes
Et proteste bruyamment parce qu'il est dérangé.

Au fond d'une vallée, une rivière s'amuse
Du reflet des falaises que patiemment elle creuse.
Des éphémères y surfent en se jouant des ombres
Qu'un pêcheur taquine juste au pied d'une cluse
Qu'un fort vaubanesque aux tours moyenâgeuses
Défendirent des mauresques qui déferlaient en nombre.

Des sapins séculaires assurent la présidence
D'une assemblée de plantes regroupées en forêt.
C'est une association dont le but lucratif
Apparaît clairement dans le choix des essences
S'entend, tôt le matin, dès que le jour paraît,
Aux bruits des tronçonneuses qui taillent dans le vif.

À l'étage des fermes, dans d'immenses greniers,
Des paysans ramassent de gros rouleaux de paille
Dont on fera du vin, c'est ce que j'ai compris
Quand, j'en avais abusé, un beau soir de juillet,
Qu'un orage terrible nous fit craindre sur les fagnes
Ou d'y laisser la vie ou toutes nos calories.

C'est depuis ce jour-là que tous deux on picole
Qu'on fait la route des vins, les fermes viticoles.
Des magrets de canard et du cholestérol,
Des cuissots de chevreuil jusqu'à l'extrasystole,
Avec du vin jaune et des sauces qui rissolent,
Des girolles à suivre et des profiteroles.