®
Gynisme


Le juge, dans son hermine - ils aiment les dépouilles -.
Se lève et doctement, en se grattant une couille,
Annonce, fortement, d'une voix de stentor,
Que si l'avion tomba et fit autant de mort,
C'est la faute de la seule gravité sur Terre,
Qu'il faut la condamner et à jamais aux fers.

Qu'on voue aux gémonies, Isaac Newton,
Un juif, probablement, un amateur de pommes,
Comme Eve, cette catin, caressant le serpent,
Puisque Satan l'habite, pour mieux tromper Adam,
Cet agneau innocent. Qu'on la chasse de l'Eden !
Si Dieu l'a déjà fait, alors de notre haine…

Qu'on la poursuive partout, car partout où elle est,
La colère de l'homme est partout justifiée.
Qu'il la batte, qu'il la frappe, si d'aventure, elle meure,
Ça n' sera que justice. Si elle survit une heure,
Qu'il la prenne, qu'il la force et même qu'il la défonce.
Aux questions qu'elles se posent, voilà une réponse.

Et qu'il en fasse autant pour chacune de ses sœurs.
Qui œuvrent en secret pour notre grand malheur.
Il est venu, enfin, le temps du parler vrai.
La racaille femelle, il faut la nettoyer.
Le juge avait ainsi des discours fait d'avance…
Fidèles adéquations aux grandeurs de la France.

Il suffisait tout juste de changer quelques mots.
Pour qu'ils plaisent à ceux qui l'attendent pour aussitôt.
Qu'ils y trouvent un motif de faire enfin goûter.
Aux femmes, aux homos, aux nègres, aux mal logés,
Aux bougnouls qu'on expulse, aux Kurdes réfugiés,
Un peu d'humanité à la sauce cruauté.

Tout le monde d'applaudir au juge ou au ministre,
Au député, au maire, à qui le plus sinistre.
Les sondages étalaient dans tous les quotidiens
Des plébiscites rageurs : à mort les plébéiens !
Même les vieux réclamaient qu'on leur botte le cul.
J'en vins à souhaiter bien fort la canicule.