®
Forum


Un astronome, économe,
Réglé comme un métronome,
Souffrait du duodénum.
Il prenait du laudanum,
Dérivé de l'opium
et du magnésium.
Il savait qu'il mourait de ce carcinome
Il ne mangeait que des pommes
et ne buvait rien que du rhum
Il s'injectait des sérums de caséum.
Il aimait les hommes,
Les plaisirs de Sodome.
Ça lui prodiguait des douleurs au caecum,
Au rectum, au scrotum, au sacrum.
Il vivait un pensum
Dans son capharnaüm
A Laval, (un palindrome)
Comme une bête de somme.
Il connaissait le majordome
Et le factotum de la Bégum
Dont il avait des photos dans son album
Il aimait le muséum, ses aquariums
Et son mégathérium
Qu'il dessinait avec son critérium.

Il glissait sur son linoléum
Jusqu'à ce qu'il s'assomme
Et se rompe le sternum.
Il mourut à Rome,
Trois jours après, au maximum.
Fut conduit au frigidarium,
Et enterré sans décorum,
Au son d’un harmonium
Jouant un Te-Deum,
Dans une église Chrysostome.
Juste des géraniums
Cercueil en aluminium
Recouvert de minium.

On découvrit chez ce bonhomme
Dans un placard de l'atrium
Plusieurs tomes d'un vade-mecum.
Qu'il était né sous un barnum.
Qu’il possédait un consortium
De magnésium et de sodium,
Mais aussi d’iridium et de baryum.
Une collection de péplums,
Qu'il n'était pas médium,
Qu'il n'avait pas couru le Derby d'Epson,
N'était pas survivant d'un pogrom,
Ni membre des prud'hommes,
Pas plus que gentilhomme,
Aimait les boules de gomme
et buvait dans un vidrecome.


Erratum :

Il était agronome
Gastronome
Né à Noyon (somme)

Post-scriptum:

Si je vous assomme avec mes histoires à la gomme,
Faites un référendum ! Shalom !