®
Cons battus


Au début du mois d'août
Je partis faire la guerre

Faire la guerre aux uhlans
Qui envahissent nos terres
Faire la guerre aux uhlans
Qui assassinent nos frères

À la moitié septembre
J'en avais tué plus d'cent

Pour ça, on me décora
D'une médaille de la guerre
Pour ça, on me décora
Vésanie meurtrière

J'aurais bien mieux aimé
Qu'on m' renvoie sur ma terre

Pour embrasser ma femme
Et aussi mes enfants
Mon père et puis ma mère
À qui j' manque cruellement

Avant la fin octobre
S'ils m'avaient laissé faire

J'aurais gagné la guerre
Et bouté les allemands
J'aurais gagné la guerre
Au grade d'adjudant

Mais, tous les commandants
Nous ont enfouis sous terre

Pour que dure la guerre
Pendant au moins cinq ans
Pour que dure la guerre
Et qu'on meure à vingt ans

Et dure fut la guerre
Et tous les copains tués

Morts pour la der des der
Qu'on recommencerait
Morts pour la der des der
Dans moins de cinquante ans

Morts pour la der des der
Et les marchands de canons

De Wendel ou Renault
Qui s' faisaient des millions
De Wendel ou Renault
On nous prit pour des cons

On nous prit pour des cons
Mais, si on criait fort

Vive la révolution
On nous faisait not' sort
Vive la révolution
Devant un peloton

Les gendarmes prenaient
Du plaisir, les salauds

À v'nir chercher les gars
Que l'on tirait au sort
À v'nir chercher les gars
Les condamner à mort

Les condamner à mort
Soi disant pour l'exemple

Des morts par exemple
C'était l' lot quotidien
Des morts par exemple
On mourrait comme des chiens

On mourrait comme des chiens
Les tripes dans la main

Gazés ou mitraillés
Le nez dans le ruisseau
Et même pulvérisés
Trouvait même plus les os

J'ai tué quelques gendarmes
Cela m'a fait du bien

Je suis un assassin
J'en ai marre de la guerre
Je suis un assassin
J'aimerais qu'on la perde

J'aimerais qu'on la perde
Pour retourner chez moi

Je ne suis pas bien malin
Mais, j'ai quand même compris
Que rien n' serait comme avant
Parce qu'on nous a tout pris

On a pris nos vingt ans
Pour une éternité

Même si je vis plus de cent ans
J' pourrais pas oublier
Même si je vis plus de cent ans
J'aurais mieux fait d'être tué.