®
Le tristan (Aphantopus hyperantus)



Est-ce ma faute à moi si les Dieux m'ont pourvu
D'écailles aphrodisiaques sur les ailes antérieures ?

Alors, forcément, je ne pense plus qu'au cul,
Au sexe, à copuler, tout le temps, à toute heure.

Pour autant, croyez-moi, je ne m'en plaindrai pas.

Je regrette cependant qu'on m'ait nommé satyre,
Puisque je le promets, je ne vous pondrai pas
De pamphlets, de diatribes…
_______________________Je ne sais pas écrire !

*