®
Le traquet pie (Œnanthe pleschanka)


Des falaises ochracées où poussent des férules,
Se perdent sans espoir au fond de la mer Noire.
La lumière crépuscule. Le jour est fatigué,
Car le temps est bien long au milieu de l'été,
Pour les touristes aussi qui sont venus ici
En vacances, de fait, pareilles à la prison.

Dans les pays de l'Est, sous régime communiste,
On garde comme otage leurs enfants, bien au sage…
En colonies marxistes, loin des attraits de l'Ouest,
Pour éviter ainsi que leurs parents ne puissent
Céder aux tentations d'un voyage en avion
Vers la France ou la Suisse, sans leurs très chers petits.

Nous sommes seuls, maintenant j'investis la falaise.
Mais vite vous serez prié de décamper
Par un flic trop balaise, qui agite en braillant,
Une batte de base-ball…

_________________J'en profite, je m'envole.

*