®
Le crache-sang (Timarcha tenebricosa)



Souvent on me confond avec les scarabées

Ce sont des mange merde. Je vis sur les gaillets.
Je suis une chrysomèle, comme l'est le doryphore
Je ne mange que des plantes et même je les dévore.

Je passe beaucoup de temps sur les laies, les allées,
Les chemins et les sentes. Je cherche des rubiacées,
Des jaunes et des croisettes ou bien des aspérules,
Tous riches en coumarine qui mettrait sur le cul,
Un troupeau de laitières bien mieux que l'ESB.

Je suis donc toxique, mais n'ai pas développé
Des couleurs typiques, des rouges ou des violets,
Qui avertissent l'oiseau que je suis exécré.

C'est pourquoi je sécrète une goutte liquide,
Colorée comme le sang et exécrable au goût,
Par la bouche, qui me sort, avant qu'on me liquide,
Qu'on me blesse, m'estropie et qu'on me tue, surtout.

Si ça ne suffit pas, je fais aussi le mort.
Je m'inhibe, je me fige et je me paralyse.
Ça me vaut bien des fois d'éviter mauvais sort,
D'être privé des fleurs où je m'aromatise.

*