®

Complètement sonné.




Virus*, de plus en plus Président des ratures,
Sombrait dans l’à-peu-près qui sied tant aux raclures.
Il venait d’affirmer que c’était l’apparence
Qui déciderait enfin de notre appartenance

À quelque religion ou façon de prier
Quand bien même nous serions mécréants ou athées.
Qu’une bête se retrouve avec le cul en l’air
Vaudrait qu’elle fût de la race des dromadaires.

Oubliant qu’aux Pâtures, c’est la diversité
Qui en fait sa richesse et sa belle unité.
Tant de races mélangées vivant en harmonie

Méritaient beaucoup mieux que cette cacophonie.
Mais Virus n’était rien qu’une espèce de sagouin
Bien trop sot, selon nous, même pour bouffer du foin.

27 mars 2012 / «® / ©»




*Virus (Sarkos Ui) n'est plus président des Pâtures pour bien longtemps