®
Le serin à front rouge (Serinus pusillus)


Comment vous expliquer, le pourquoi du comment
Qui fait qu'à tout moment, chaque instant que Dieu fait,
Nous bougeons tout le temps, ici pour un instant
Et tout de suite après, nous sommes tous envolés
Pour un ailleurs, plus loin, revenons des lointains,
De suite, pour picorer des graines à vos pieds.

Mais sitôt revenus que tout de suite on bouge.
Á peine avez-vous vu au front, la tache rouge
Et le sombre plumage qui nous différencient,
Qu'en vol, en dent-de-scie au-dessus des herbages,
Nous sommes repartis jusqu'à l'orée des bois
Vérifier, si des fois, les graines ont mûri.

Nos mœurs vous rappellent celles des venturons.
Et comme eux nous vivons plus haut que les airelles,
Que les rhododendrons ou les genévriers.
Jamais n'aventurons au milieu des forêts.
Nous volons de nos ailes sur ce que l'on appelle
Couramment les alpages…

________________Pour mieux voir les nuages !

*