®
Le rossignol progné (Luscinia luscinia)


D'ordinaire en juillet, je ne chante plus guère,
Je me tais, je me terre, suis en train de couver.

Mais qu'est-ce qui m'a pris, je me suis oublié
Quand vous êtes passé près du hallier fourni,
Au bord du territoire que j'occupe chaque année,
Du matin jusqu'au soir, depuis le début mai
Disons jusqu'à l'automne à peine entamé,
C'est-à-dire quand les pommes commencent à tomber.

Nous n'avons, ce jour-là, qu'à peine pris contact…
Deux ou trois sons râpeux… un bout de chant, des couacs…

Sans le livre qui dit tout sur ma répartition,
Sans doute ma partition qui ressemble beaucoup,
À celle du Philomèle ne vous aurait suffi…
D'autant que ce cousin, dans ses notes, s'emmêle.

Et me voir ou mon nid, faut être plus malin.

À propos de malin, sachez que les démons,
Ici à Treblinka, avait construit l'enfer
Juste là, juste au bout de ce chemin de fer
Qui creuse une trouée bordée de mes buissons.

Je ne vais pas là-bas. Les fantômes me font peur.
Toutes ces pierres, ces menhirs, devaient, pour la mémoire,
Forcer le souvenir. Hélas, le crématoire
Serait vite un détail. Les hommes sont des farceurs…

Sont prompts à s'offusquer ou bien à s'émouvoir,
Ils jurent qu'ils tireront les leçons de l'histoire…
Mais ne cherchent au final qu'à trouver le moyen
De causer plus de mal à leurs concitoyens.

En moins d'un demi-siècle, partout sur la planète,
Massacres et génocides devinrent systématiques.
Tous les prétextes sont bons, même s'ils sont diaboliques.
Tous les moyens conviennent, la bombe ou la machette.

S'il arrive quelquefois que la justice passe,
C'est toujours sur celui qui ne sert plus à rien
Quand il est remplacé par un autre, plus vaurien,
Qui sert mieux les puissants de plus en plus rapaces.

De la mauvaiseté, ils en rajoutent des couches.
Ils désignent ceux qui seront mis sur la touche,
Les cadavérisant, juste bons pour les mouches.
Ils trouvent des affidés qui les baisent sur la bouche.

Les leçons de l'histoire, laissez-moi rigoler.
Ici, sur des basaltes, on les y a gravées…
Pour mieux les oublier : en Iraq, en Bosnie,
Au Rwanda, au Cambodge et dans votre pays.

*