®
Le roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapillus)


Je conçois aisément que je pose un problème.
Dans vos bois en hiver, souvent je me promène.
Mais je n'y niche pas quand arrive le printemps ;
En été, invisible dans tout le Morbihan.
Vous en dire le pourquoi ou encore le comment,
Je ne le saurai pas et vous pareillement,
Vous êtes incapable de savoir si je suis
Réellement absent, ailleurs sous d'autres cieux
Ou passe inaperçu en restant silencieux.
Sachez que je regrette si je vous gâche la vie.

Est-ce ma faute à moi si je suis atypique ?
Par exemple, en hiver, je trouve mon pique-nique
Dans les jardins ouverts, les parcs dans les villes
Et même sur les ronds-points pour les automobiles,
Á fouiller tous les coins et tous les interstices
Où se cachent et se glissent
Les petites araignées souvent frigorifiées.

Puis comme je suis venu, je m'absente d'un coup.
Je passe inaperçu, invisible partout.
Seul mon cousin huppé s'entend dans la forêt,
Même s'il reste caché. Peut-on lui reprocher ?

*