®

Rinsurrection et pas que…




On entend sur les prés dès que le vent s’en mêle
Le bruit nouveau des mots qu’échangent les bêtes qui mêêêlent
À propos de Blanchon*, du programme senestre,
De l’espoir de quitter et l’Enfer et ses œstres,
D’oublier à jamais la peur, la sinistrose,
Et de voter utile, mais pas pour Flamant rose**
Dont le programme c’est : Gagner les élections,
Les seules propositions : Gagner les élections,
Les seuls mots à la bouche : Gagner les élections,
Pour s’accrocher au cou, une décoration,
Parader comme un paon vêtu de la défroque
Qui permet d’imposer aux bêtes que, dans leur froc,
Elles fassent d’épouvante et rampent plus bas que terre,
Réapprennent à bêler et commencent par se taire.

Mais c’était sans compter sur la sève qui monte
Et défroisse les feuilles, à ce que l’on raconte
Qui accueillent alors les Adèles qui volettent,
Se marient dans le ciel et enfin, nous promettent
De bien belles chenilles cachées au plus profond
Des secrets de la terre où le temps se morfond,
Qui donneront une autre génération à temps
Pour que nous sachions tous que c’était le printemps.

Et l’hiver pour Virus*** qui piquait à Bernique4*
Ses idées les plus viles pour une politique
Dont le seul objet est qu’il nous baise et nous nique,
Ne nous offre rien d’autre que la peur panique
À l’idée d’une vie où l’unique bonheur
C’est mourir à la tâche et subir la rigueur.

Mais c’était sans compter sur les enfaons qui naissent,
Sur le monde qu’il faudrait qu’un beau jour, on leur laisse
Si tout est interdit : Qu’on s’éduque ou se soigne…
Seulement, obligés : Qu’on s’en veuille, qu’on s’empoigne.

Alors dans les Pâtures, grondaient bien des murmures
Qu’il fallait en finir avec ces pourritures,
Dans les urnes, si possible, pour prendre le pouvoir
Mais en cas de défaite, d’aucuns faisaient savoir
Que les bêtes cesseraient de porter une croix
Comme le faisaient celles du pays de la Feta.
Car de gré ou de force, il faudra qu’on obtienne
Qu’elle vainque encore une fois la révolte citoyenne
Que la révolution ou la rinsurrection
Rende enfin aux Pâtures l’honneur de la nation.


8 avril 2012 / «® / ©»




* Blanchon est le candidat du Front Senestre
**Flamant rose est un gauche de riche. C'est un fourbe.
***Virus est le président des Pâtures pour un très court temps maintenant.
4*Bernique est la candidate du F_Haine