®
La phragmite aquatique (Acrocephalus paludicola)


Je vous vis une fois, au printemps, en Bretagne.

Mon cri vous rappela celui qu'en Allemagne,
Vous aviez entendu au sein des étendues
De roseaux près desquels vous aviez attendu
Que je me montre un peu comme le font les phragmites
Quand il arrive qu'ils chantent sur les tiges des phragmites.

Mais c'est dans les carex qu'enfin je me montrai
Et la tige des laîches pliait quand j'y montais.
Elle mettait à portée du bec les araignées
Dont mes jeunes sont friands et leur apporterai…

J'en ai cinq dans un nid qui peut les supporter…
Il faut qu'ils deviennent gras et puissent enfin régner
Sur un monde duquel notre espèce disparaît,
Malgré tous nos efforts.

______________Nous sommes bien mal barrés !

*