®
La perruche à collier (Psittacula krameri)


Je reste un grand mystère. Ai-je failli m'introduire
Et même me reproduire sur les hauteurs d'Hennebont…
Tout comme en Angleterre, où je le fis jadis ?

Le climat était bon, tout comme les indices
Qui font que les oiseaux savent vite, à coup sûr,
Quand le milieu assure, qu'ils peuvent nicher bientôt.
Je restai quinze jours avec un compagnon,
Dans tous les environs et même les alentours
Du bois de Kerpotence, près de votre jardin
Qui manque d'entretien.

_______________J'avais beaucoup de chance
Puisque votre voisine, toute l'année égrène
Des miettes et des graines, des restes de cuisine.
Je visitai les trous et aussi les nichoirs,
Du matin jusqu'au soir, attirant le courroux
Des pics et des sittelles. Mais j'avais bon espoir
De me faire bien voir et d'avoir la vie belle.

Puis comme j'étais venue, sans rien dire à personne,
De vos terres bretonnes, brusquement, disparus.

*