®
L'oie d'Égypte (Alopochen ægyptiacus)



Je compris bien, ma foi, qu'on vous téléphonât,
Fit sortir dans le froid qui vous rendit aphone,
Pour ne voir qu'une seule oie, absente de la faune
Normale de surcroît… Ça n'a guère d'intérêt.

Me serais-je égarée ou me suis-je échappée ?

Je suis assez commune, mais très localisée
Dans le nord de la France et jusqu'au Danemark...
Et en Djibi aussi !

Mais, à me voir ici avec toutes mes marques,
Toutes mes références et mes identités,
Auprès de la commune Tréauray (Brandérion),
Sur une mare minuscule qu'une seule libellule
Ou bien un fourmilion couvre complètement…
C'est plus interpellant et sans grand intérêt !

Je resterai trois jours. Je mangerai du pain
Comme s'il sortait du four… Et absente au matin…
Rentrée à Branféré ? Personne ne le saurait !

*