®
La mite des tapis (Tricophaga tapetzella)



Je suis une héroïne d'un roman de Pratchett…
Enfin, j'aurais pu l'être si comme mon nom l'indique,
Je faisais bien partie du peuple des tapis.
Je vis dans les peaux d'ours ou de loup qu'on achète,
Jamais dans ceux de laine de moutons ou de biques
Qu'on tricote à la main et vend à prix d'amis.

Dans la réalité, j'aime les écuries
Où vivent des chevaux qui perdent quelques crins.

J'arrivais à survivre aussi dans les étables,
Dans les anciens modèles, quand on prenait bien soin
Des vaches qu'on respectait et qu'on servait à table…
Des foins parfumés dans des râteliers vernis.
Car maintenant, les vaches, on leur sert un brouet
De farines grossières servies sur le ciment
D'étables en fibro ouvertes à tous les vents.

J'aime aussi les pelotes que crachent les rapaces,
En poils de campagnol, de musaraigne carrelet.
Mais les seuls qui le sachent, sont ceux qui les ramassent.

*