®
La mésange nonnette (Parus palustris)


Je sais que mon manège me trahira bien vite.
Faudrait-il que j'abrège mes approches, mes visites ?

Ou est-ce déjà trop tard ? Vous m'avez repérée…

C'est vrai que le pic noir, qui vient sur sa nichée,
Vous laisse beaucoup de temps entre chaque visite
Pour observer le site et vous venez souvent.

Pourtant j'avais caché soigneusement mon nid
Sous un bouquet fourni de fougères penchées,
Des polypodes vulgaires, dans la souche d'un hêtre
Sûrement centenaire, davantage peut-être ?

J'ai creusé, agrandi, un trou que j'ai garni
De mousses assemblées et maintenant séchées.

J'ai pondu huit petits maintenant emplumés
Et que j'ai bien nourri malgré le temps mauvais.

Bientôt, ils vont partir. Et certains vont mourir,
D'éternel, assurés, vous les avez filmés.

*