®
Le lézard des murailles (Podarcis muralis)



J'habite entre les pierres d'une rocaille fleurie.
Je partage l'interstice avec des tégénaires,
Des dysdères armées, un crapaud centenaire,
L'escargot de Quimper et des rouges fourmis.

J'écoute l'accenteur débiter ses fredaines
Sur les fils téléphone près du rhododendron.
Je profite du soleil qui chauffe ma bedaine
Pour goutter un insecte sucré comme un bonbon.

Je n'ai plus peur du chat perclus de rhumatismes
Qui me fit des misères et me coupa la queue.
Je peux même le narguer maintenant qu'il est vieux,
Incontinent, boiteux et frappé de gâtisme.

Je me méfie quand même de toutes ces musaraignes
Qui font leur promenade en se mordant la queue.
Elles ont les dents pointues, le palais venimeux
Et pourraient me tuer d'une blessure qui saigne.

*