®
Le ver luisant (Lampyris noctiluca)



J'aime bien vos jardins et tous leurs cépéas
Qui sont, comme chacun sait, escargots délicieux.
Le petit gris est bien, mais un peu trop baveux.
L'escargot de Quimper est protégé, je crois.

Je suis hélicophage. Vous l'auriez deviné.
Ou bien escargotrophe, c'est comme vous voulez.

Mes larves sont discrètes, il faut en convenir
Et mon mari est terne, c'est le moins qu'on puisse dire.

Heureusement je brille par mon intelligence,
(Mais qui ne le fait pas) et ma luciférine…

Voulez-vous que j'éclaire votre grande ignorance ?

La luciférine est une petite protéine
Composée seulement d'acides aminés.
Trois et pas un de plus.

_________________Mais alors, si j'applique
De la luciférase, c'est une enzyme, j'explique...
Je produis une lueur qui me fait repérer
Des mâles qui me survolent, viennent me féconder.
Pour que je fasse des larves qui mangent des escargots,
Vous évitant alors de vendre vos lingots
Pour pouvoir acheter l'escargocide qu'il faut

Ou alors vos salades finissent toutes rongées !

Mais, est-ce que vous savez que ma lumière est froide
Et de même nature que celle que dans les vagues
Produisent les noctiluques qui sont dinophycées ?
Ou bien certains poissons qui vivent dans les abysses,
Des vers et des méduses chez lesquels on ne sait
Pas vraiment la raison qu'ils brillent comme des fées...

Pourriez-vous faire en sorte qu'un jour on m'éclairsisse ?

Qu'on m'éclairasse, d'accord... Mettez-moi au courant...
Éclairez ma lanterne si vous êtes savant.

Maintenant, permettez, je m'éteins, suis pudique

Je n'aime pas qu'on m'observe au moment où je nique !

*