®
Ite missa est !



Voilà la messe est dite. Il est temps, je te quitte.

À quoi me servirait d'attendre le cinq mai ?
Au soir des résultats, certains seront défaits
Et d'autres victorieux, beaucoup prendront une cuite.
Ceux-là seuls ont raison et la gueule de bois
Leur fera supporter quinze longs autres jours
De parlotes prononcées en pure langue de bois.

J'entreprends, maintenant, mon voyage au long cours.
Je rejoins mes toundras et toutes mes compagnes
Et malgré les moustiques : « Viens et m'accompagne…
Je sens que tu m'envies. Quitte enfin tes pâtures…
Comme modèle pour le Monde, il y a mieux, c'est sûr !
»

L'oie rieuse (Anser albifrons) / 4 mai 2002__________