®
L'hypolaïs pâle (Hippolais pallida)


Je vous connais assez pour vous avoir croisé
Plusieurs fois sur ma route, en Grèce, sans aucun doute
Et en Anatolie,… en Phénicie, aussi.

Mais la première de toutes, c'était près de Jaén.
Vous étiez à la peine et suiez à grosses gouttes,
Dans des champs d'oliviers au cordeau, alignés.

Pourtant, c'était matin, car à l'heure de la sieste,
La mort, c'est certain, vous aurait fait squelette
Et moins d'une heure après, en poussière dispersée.

Ai-je eu pitié de vous, c'est possible après tout.
Je me suis envolée, c'est pour mieux me montrer.
J'ai cueilli un insecte juste du bout du bec.

Mais je n'ai pas chanté et pas même alerté.

Quand je fus sûre que vous m'aviez bien observée,
De côté, de dessous… je me suis retirée.

*