®
L'hyménorraphistolage


" Les bêtes des Pâtures, ce sont des marchandises.
C'est bien ce que pense et je veux qu'on le dise !
"
Braillait Virus*, partout, dans toutes les oreilles,
Pour qu'on sache que rien ne serait plus pareil.

" Je veux, et sur le champ, que les juges se démènent
Pour s'en prendre aux brebis qui n'ont plus leur hymen.
Que, très sournoisement, les femelles et les mâles
Aillent dans deux écoles, séparées : C'est vital.
Et qu'on donne aux fœtus, avant qu'ils aient huit jours,
Le statut de personne. Ça peut servir un jour.
"

Et bien qu'elle fût grossière, la manœuvre avançait.
Les moutons et les bœufs demeuraient aveuglés.
Les poissons du bocal ne trouvaient rien à dire.
Qu'ils fussent étiquetés les faisait plutôt rire.

Il arrivait qu'on parle de discriminations
Quand le but était bien, sans commisération,
Que les bœufs, les moutons, n'en connaissent jamais plus
Et marchent vers l'abattoir à coups de pieds au cul.

31 mai 2008 / «® / ©»



* Virus est l'actuel président des Pâtures.