Le hanneton : Melolontha melolontha
®
Le hanneton (Melolontha melolontha)



Quand vous étiez enfant, nous étions des millions.
Vous avez soixante ans, nous avons disparu.
De la chaîne d'une niche, nous étions le maillon…
Les conséquences à terme vous restent inconnues.

Un jour, je le prédis, car ça vous pend au nez,
Vous ferez ce qu'il faut pour vous exterminer.
Que sais-je ? Un poison ou un bactéricide,
De toute la planète, fera le génocide.

Imaginons un peu, qu'une de vos molécules
Détruise à jamais tous les Nitrosomas
Ou les Nitrobacter. Vous l'auriez dans le cul,
Car de l'azote, il n'y en aura plus des masses !

Je connais assez bien ces genres bactériens,
Car, comme larve, sous terre, je croise leur chemin..
Ils sont indispensables aux nitrites, aux nitrates
Ou toute la planète se remplit d'ammoniaque

Une semaine ou deux et c'est l'apocalypse,
Gog et Magog, bien sûr, l'ange exterminateur,
Quatre milliards d'années de vie et puis l'éclipse.
Ébola, à côté, comptera pour du beurre.

À jouer au sorcier, vous l'aurez le balai,
Profond et enfoncé, le manche et l'étiquette.
Aux hannetons, les enfants, c'était une allumette
Qu'ils leur fichaient au cul… Ça les faisait marrer.

Villaines la Juhel.