La guifette leucoptère : Chlidonias leucopterus
®
La guifette leucoptère (Chlidonias leucopterus)


J'habite des marais tout à côté d'une ville
Où dans quelques années, on verra des charniers
Totalement bidonnés par des équipes TV…

Ils précipiteraient et ficheraient par terre,
Plus vite que prévu, ça sera même facile,
Un chef totalitaire nommé Ceausescu,
Déjà bien abattu, que l'on fusillera,
Comme un chien enragé, en oubliant bien sûr,
Qu'une ordure ne dure, à la tête d'un état,
Que si des salopards, en tenue léopard
Ou en costume cravate, y trouvent de l'intérêt…

Que les choses se gâtent, ils se font dans l'instant,
Une virginité. ; reviennent sur le devant
De la scène, offusqués qu'on ait pu les tromper.

Jusqu'alors muette, la presse, subitement, s'empresse,
Se fait intarissable, s'invite à votre table,
En édition spéciale ou sur petit écran
Et vous rend insatiable, voire même à cran
Pour tout savoir sur tout qu'on vous cachait avant…
Pour votre bien, c'est sûr ; vous êtes tant immatures,
Des enfants, quasiment !

Je vous raconte ça ? Ce n'est qu'une prophétie…
Faudra attendre sept ans pour que la Roumanie,
Soulève le couvercle ou la chape de plomb
Et qu'en Europe, on dise, enfin, la situation !

L'homme sait faire l'aveugle quand il ne veut rien voir.
La presse, les diplomates vivent dans des bunkers.
Pourtant tout mon pays transpire le malheur.
Vous fîtes un voyage jusqu'à la préhistoire !

Que vous restera-t-il des guifettes leucoptères ?
Des militaires vous chassent, à coup d'hélicoptère !

Timisoara, Roumanie.