Le grèbe esclavon : Podiceps auritus
®
Le grèbe esclavon (Podiceps auritus)



Sur mon lac où des grues se rassemblent par milliers,
En mars pour parader, vous êtes enfin venu,
Pour me voir, quand je suis dans mon habit de noce.
Car comme je suis précoce, en juillet, c'est fini.

Jamais nous ne volons que contraints et forcés !

Mais une chose nous tracasse. Quelque chose se passe…
Car nous n'arrêtons pas de courir sur les eaux,
De triller, tant et plus, de courir à nouveau,
De prendre un court envol, nous reposer de suite
En chute parabole, d'animer des poursuites
À plus de cent à l'heure, de prendre de la hauteur
Puis de nous reposer comme si de rien n'était,
Vous offrant maintenant une image plus conforme
De celle qu'on attend des colymbiiformes.

Mais vous ne saurez pas le comment du pourquoi.

Skäckerfjällens naturreservat, Suède.