Le grand gerris : Aquarius najas
®
Le grand gerris (Aquarius najas)



Je suis tout à la fois, grégaire et asocial.
Grégaire, je n'y peux rien, c'est à cause du courant
Qui nous pousse dans les anses et nous apporte à table
Les bestioles noyées qu'on se met sous la dent.

Asocial, c'est forcé. Dès qu'une proie se pointe,
Le premier d'entre nous qui la voit, y a droit.
Il la pique, il la suce et défend son repas.
Personne ne nous reçoit si l'on veut porter plainte !

C'est le struggle for life comme aurait dit Darwin,
Mélangé d'altruisme. Quand on est rassasié,
On laisse volontiers une proie dériver
Pour un des nôtres dont, bien sûr, l'on devine
Qu'il est sur nos talons et prêt à en découdre.

D'autant qu'un mauvais coup est bien vite arrivé…

Un mauvais coup de rostre. Nous nous sentons dissoudre,
La fatigue nous gagne et nous sommes vidés.

Moulin de papier sur le Scorff.