®
S'en remettre à gauche…


Les bœufs se lamentaient de n'avoir pas de couilles
Et de se dégonfler au point que des grenouilles
Eussent parues capables de toutes les audaces,
Qu'il s'en fallait de peu qu'elles laissassent une trace
Dans la vie politique, le monde des affaires…
Alors qu'on savait bien qu'un moindre courant d'air
Qui frôlait un roseau en faisant tintamarre
Les faisait regagner le fond des eaux des mares.

Les bœufs se déchiraient et partaient en quenouille
Espérant quelque vache qui se montre et se mouille
Pour contrer la Dorade* qui posait des questions,
Comptant sur les réponses pour avoir opinion…
Agacer Otarie**, maire de la Capitale
Du pays des Pâtures, l'audacieux libéral.
Ce fut Moule Marinière***, laquelle avait la frite
Qui s'avança pour qu'on en fit la favorite.

Flamant4* n'était même plus un vague souvenir,
Sans passé, ni présent et aucun avenir.
Comme un couteau sans manche auquel il manque la lame,
Il offrait au néant son parti privé d'âme,
Et de projets aussi qui eussent fédérés
Des moutons et des bœufs, de Virus5*
, écoeurés,
À peine assez valides et privés du courage
Qu'il faudrait, dans la rue, pour montrer qu'on enrage.

Les poissons du bocal qui juraient par Virus Faisait la part belle à toutes sortes de gugusses
Dont ils savaient très bien qu'ils dilueraient les voix
Aux prochaines élections où l'on aurait le choix
Entre des candidats multiples et variés
Et Virus assuré, de ce fait, de gagner.
Putois6*
, l'épistolaire, au bocal, le dimanche,
Méritait l'attention, et la presse, qu'elle s'y penche.

Pour couronner le tout, quelque bœuf socialiste
Pantouflait, sans vergogne, à la banque effémiste…
Quelqu'autre, fortuné, rachetait et très cher
Une salle de ventes où l'on fait des enchères
Pour s'offrir le tout-nu de Pecora7*
Virus
Et l'étiquette du prix qui lui cache l'anus.
Il dénonce, empressé, les délits d'initiés
Qu'on fit dans les usines des avions en papier.

Les bœufs et les moutons du pays des Pâtures
Assommés de réformes qui passaient à l'usure
Auraient pu, des partis de la gauche, espérer
Autre chose que des chefs, constamment occupés
À des combats stériles et surtout indécents
Pour un peu de pouvoir qui les fait turgescents
Et gonflés d'importance comme le sont les grenouilles
Quand on sait, au final, qu'il leur manque les couilles.

4juin 2008 / «® / ©»



* Dorade a été battue au second tour des présidentielles par Virus.
** Otarie est le maire de la capitale des Pâtures.
*** Moule marinière, c'est le petit nom que donnent à Génisse les habitants de la ville dont elle est maire.
4* Flamant rose qui se dit à dia, tire à hue.
5* Virus est l'actuel président des Pâtures.
6* Putois est un facteur de révolution pour les Pâtures.
7* Pécora est la compagne officielle de Virus sur les sacs à provision.