La dysdère armée : Dysdera crocata
®
La dysdère armée (Dysdera crocata)


J'admets que je fais peur avec mes chélicères
Qui sont développées, tant, qu'elles transperceraient
L'armure, le chevalier et même le destrier…
C'est avec précaution, pourtant que je m'en sers.

Vous ai-je jamais mordu lorsque m'ayant pris,
Soudain vous me priviez de l'humus où je vis ?
Je suis spécialisée dans la chasse aux cloportes
Lesquels vivent aux dépens de la matière morte.

Je suis de belle couleur, l'abdomen orangé.

Je ne me montre guère. Le jour, je suis cachée.
J'aime bien le compost, sa chaleur bactérienne.
J'y reste active même quand les grands froids reviennent.

Maintenant, s'il vous plaît, reposez-moi par terre.
La lumière me fatigue, il faut que je m'enterre
Et retourne veiller sur la faune hypogée
Afin que l'organique soit toujours recyclé.


Jardin de Kerpotence, Hennebont.