La couleuvre verte et jaune : Coluber viridiflavus
®
La couleuvre verte et jaune (Coluber viridiflavus)



Je vous étais connue et même familière,
Difficile à saisir et souvent irascible.

Mais souvent les couleuvres, quelle que soit leur colère,
Finissent par se calmer. Tout est toujours possible !

Mes consœurs vous avaient habitué à cela.

Moi-même, au bout d'un temps, je vous parus calmée.
Profitant d'un moment que vous n'oublieriez pas,
Je vous mordis la bouche, ne voulus plus lâcher.

Pas même pour retourner au pied de ma carrière
D'où l'on extrait des blocs pour en faire des pierres
Que l'on réduit en poudre afin que les enfants
Puissent faire des pâtés et les grands, du ciment.

Vous eûtes, pendant huit jours, la lèvre toute gonflée,
Infectée, purulente et même violacée.

J'étais dans mes broussailles où je m'y faufilais.
Et toute cette aventure, je l'avais oubliée.

Bagnères de Luchon.