contes à rendre
®
II) Contes à rendre, des pots de gerbes, philosophie de bazar...
Apophtegmes, adages et autres mots de tête par Mic de la Plaideron



La politique, c'est comme les confitures, le moisi, c'est toujours au-dessus du pot qu'on le trouve.


Accepter la notion de compétitivité des entreprises est équivalente à considérer qu'il y a des esclaves plus esclaves que d'autres...


Choc de compétitivité : exporter plus pour manquer de tout.


À un moment ou un autre, la noirceur de l’âme finit toujours par s’inscrire sur les traits du visage… C’est la raison pour laquelle, après l'avoir vomie rendue, j’ai mis la mienne à tremper avant de la lessiver faute d’avoir trouvé preneur à 1 € pour l’acheter.


Les USA et Israël sont souvent cités comme des modèles de démocratie… moins souvent comme les deux nations qui ont commis et commettent le plus d’actions terroristes contre d’autres peuples. Concluez !


Vingt ans, c'est comme la soupe : quand c'est passé, c'est souvent meilleur.


La négociation est un excellent soporifique qui permet toujours le succès du passage en force qui, s’il est rapide et brutal, ne permet jamais de se réveiller suffisamment pour s’y opposer.


Prétendre que dieu a donné une terre aux juifs il y a quatre mille ans, alors qu'il est notoirement avéré que dieu n'existe pas, c'est un blasphème, non ?


Imaginons que M. Hamid Karsaï décide de ne plus accorder l'impunité aux troupes et aux mercenaires états-uniens, on pourrait parfaitement lire, un matin de 2014 ou 2015 que l'on vient de retrouver M. Obama mort dans sa cellule de la prison de la cour criminelle internationale... Une sorte d'american dream, non ?


Il fut un temps, peut-être, où certains hommes politiques pouvaient être couverts de louanges… Je n’ai jamais connu cette époque. Aujourd’hui, la seule chose qu’on puisse déverser, sur la plupart d'entre eux, ce sont des tombereaux de merde.


Les médecins justifient leurs réclamations de salaire en arguant du fait qu’un ramoneur prend 60 € pour un quart d’heure sur un toit et eux, seulement 23 € pour une consultation. Le problème est que, monter sur un toit, tout le monde ne peut pas le faire, alors que, même sans docteur, chacun peut savoir qu’il est malade !


Les spectateurs gagneraient beaucoup à cesser de croire que les acteurs qu’ils admirent auraient les qualités des personnages ou des héros qu’ils incarnent. C’est le plus souvent faux pour la raison principale que, pour leur propre existence, les acteurs ne disposent pas de scénaristes talentueux ou de metteurs en scène géniaux pour la mener intelligemment. Il y en a même quelques-uns qui ne sont finalement que des gros cons minables même pas obligés de faire une pause. Le plus difficile à supporter reste qu’on leur demande bien trop souvent de s’exprimer sur de nombreux sujets pour lesquels ils n’ont aucune compétence, rien que de la gueule. Je n'ai pas forcément le même avis pour les actrices, pour beaucoup en tout cas.


Il y a deux manières de faire connaître des idées, de les promouvoir ou de les défendre. La première est de la façon discrète, sans se mettre en avant, sans ambition personnelle, sans recherche de gloire, de fortune ou de pouvoir… Cela demande souvent beaucoup de temps pour en mesurer la réussite, laquelle le plus souvent est alors accaparée par quelque ambitieux sans scrupule.

La seconde est promotionnelle… pas pour l’intérêt de l’idée, surtout pas, mais pour satisfaire les ambitions du promoteur lequel va défendre sa carrière politique, le plus souvent, et accessoirement sa fortune ou celle des ses amis cooptés, sa publicité, son image et sa gloire.

C’est comme au football américain : il y a les lanceurs et il y a les receveurs qui marquent les essais… Le public est souvent trop bête pour n’applaudir que le receveur !


Franchement, moi, le mariage gay, je ne trouve pas ça drôle !


Le colonialisme, comme son nom l’indique, c’est une machine à fabriquer de la merde et parfois, des cancers, n’en déplaise aux taliblancs.


Lorsque les politiques agitent la notion de concurrence libre et non faussée, c'est pour mieux cacher que les grandes entreprises se sont entendues secrétement pour nous voler.


Vous n’aimez pas la presse aux mains des puissants : Le figaro, Libé, le Monde… Faites comme moi, ne les achetez pas, ne les lisez pas, ne relayez pas leurs articles sur Internet, oubliez-les et croyez-moi, ils ne tarderont pas à tomber dans l’oubli… Alors, enfin, nous aurons peut-être droit à la véritable information que nous appelons de nos vœux.


Les guerres font les riches... Les riches font les guerres.


La géopolitique, c'est comme les géotextiles, ça sert surtout à cacher ce qui pousse en dessous.


Quand on veut emprunter l’ascenseur social pour gagner l’étage le plus haut, il est bien plus avantageux de partir de l’avant-dernier étage.


Sans aller jusqu’à prétendre, comme d’aucun*, que ce serait un acte d’héroïsme, la négation pour soi de la résurrection après la mort est sans doute une incitation, parmi d’autres, à bien remplir sa vie. Et si l’on croît à son recyclage, le début d’une pensée écologique. [* Manuel Vázquez Montalbán]


Réduire le temps de travail est sûrement une solution possible pour certaines formes de travail salarié. Mais il est peut-être temps de s'interroger sur la valeur sociale et la valeur sociétale du travail, ou plus généralement sur les activités dès lors qu'elles sont bénéfiques aux communautés, lesquelles devraient alors mieux prendre en charge les besoins des individus, tant sur le plan matériel ou thermodynamique, que sur les plans de l'éducation, du savoir, l'accès à la culture, à la création, le droit à la paresse, à la fuite, à l'oubli, le devoir de botter le cul des importuns ou des patrons voyous et plus généralement de tous ceux qui se goinfrent, n'en branlent pas une et nous traitent de fainéants.


La présomption d’innocence dans une affaire ne vaut pas tripette quand on dépense autant d’énergie pour l’étouffer…


Quand le bâtiment va, tout va ! Quand il coule, ça fait glou glou...


L'indignation n'est jamais un motif suffisant pour publier un livre, et ça n'est même pas nécessaire...


En politique, quand on n'a aucune chance d'être assassiné et, ainsi, de devenir un martyr, il ne reste plus que la ceinture d'explosif.


La différence entre Cécile Duflot et les particules… ? Euh ! Ces dernières peuvent être fines ?


Si le pire n’est jamais certain, il reste pourtant souhaitable pour espérer avoir un mieux.


L’élection du pape : une formidable preuve de la non-existence de dieu… sinon comment comprendre qu’il se laisse aller à faire de la basse politique politicienne ? Piégé, le con ! Contradictoire, non ?


Il se peut qu’accepter de travailler dans certaines conditions dégradantes, avilissantes, dangereuses, inhumaines relève d’une certaine forme d’étroitesse d’esprit, mais ce qui est sûr c’est que ceux qui font preuve de la plus grande étroitesse d’esprit sont ceux qui imposent ces conditions de travail et c’est le plus souvent ceux-là qu’on choie et qu’on applaudit… Étriquant, non ?


Avec les morts de Tatcher ou de Videla, une certaine presse se gausse à l’idée que ces personnes auraient rejoint les enfers où, selon les fariboles catholiques, elles subiraient leur punition éternelle… C’est vite oublier, pour rester dans le même genre de sornettes, que c’étaient des démons et que c’est sans doute au paradis qu’elles se seraient senties mal !


Remettons un peu les pendules à l’heure : le président de la République, les ministres, les députés et les sénateurs voudraient qu’on les respecte… Ils oublient un peu vite que si on les a élus, c’est qu’on les a trouvés assez cons pour faire un boulot de merde que personne de censé n’accepterait jamais de faire…Alors qu’ils s’estiment assez chanceux qu’on ne leur botte pas le cul en plus !


Il n'est jamais inutile de rafraîchir la mémoire aux hommes, sinon l'Histoire se charge de les enrhumer.


Gna Gna Gna, c’est pas beau la violence. Qu’est-ce qui nous distinguerait d’eux si nous étions pareils ? Depuis la mort de Méric, c’est par dizaines de courriels et d’articles que je suis interpellé par des intellectuels, des philosophes, des journalistes, des penseurs, des moralistes, des gens bien sous tous rapports, même homosexuel, pour me seriner qu’il ne faut pas tomber dans le piège de la violence parce que l’on serait pareils que ceux dont ce serait la seule manière de s’exprimer et patati et patata…

Ah Ah Ah, parce que nous ne serions pas pareils ? Laissez-moi doucement rigoler. Est-ce que l’on s’est jamais interrogé sur le fait que les fachos étaient des violents ? Sûrement pas, parce qu’il y a belle lurette que nous aurions su que ces pauvres types étaient violantés… avec un a, par ceux qui les instrumentalisent pour qu’ils nous violentent (avec un e) à notre tour…

S’il y en a qui méritent qu’on leur botte le cul et plus si affinité, ce sont les commanditaires… avant c’étaient les nobles et le curés, aujourd’hui ces deux castes se sont déguisées en politiques, parisotcrates et journalistes… Ils sont une petite poignée et leur élimination, même virtuelle, ne sera jamais considérée comme une violence, juste la nécessaire obligation d’éliminer les contaminants quand ils menacent au point où ils le font les fondements d’une société équilibrée.

Cessons donc d’être hypocrites derrière des paravents de bonne moralité ou bien posons-nous la question : ceux qui répugnent tant à ce que l’on se débarrasse des pourritures, craindraient-ils pour eux-mêmes, tentées qu’ils seraient d’en devenir aussi pour se goinfrer quand la place serait vacante ?

Pour ce qui est d'un projet politique, le seul qui vaille est du type de ceux que proposait Saint Just quand il s'agissait d'éliminer les ennemis de la France, les ennemis du peuple, les ennemis des humbles, les ennemis des faibles, c'est-à-dire quelques goinfres trop sûrs d'eux au point de ne plus rien savoir rien faire d'autre que d'humilier ceux dont ils sentaient qu'ils baisseraient la tête. C'est à ceux-là auxquels il faut faire baisser la tête y compris dans la lunette des chiottes, au moins l'humiliation est plus durable qu'au travers de la lunette de la guillotine !




Est-ce parce que leur foi est inébranlable que certains prêtres deviennent pédophiles ?


On vit plus longtemps au chômage, pauvre et en mauvaise santé... Une bonne raison pour diminuer les pensions de retraite !


Bienheureux les frappés, car ils sont dans le coup.


La navette est la crucifère qui provoque le plus de renvois.


Croire en la justice de son pays, c’est juste accepter que l’État contrôle les citoyens quand dans une démocratie, c’est le contraire qui est juste.


Devinette : comment appelle-t-on un bœuf précoce ? ... Un ex veau tôt.


Petite réflexion sans importance sur l’humilité :

Je fais mon compost… Je devrais dire : je fais faire mon compost et je suis une putain d’esclavagiste qui fait trimer des millions de bactéries, de vers, d’insectes jusqu’à la mort. Parce que c’en est l’aboutissement, sans rémission ou presque.

Au fond du jardin, j’ai construit plusieurs espaces de contention dans lesquels j’entasse tous les déchets fermentescibles qui transitent par la maison : les reliefs de cuisine, les épluchures, les émondes, les mauvaises herbes, les fruits et légumes immangeables, les tontes de gazon, le bois raméal, etc. Dans la mesure du possible, j’en broie le plus possible et puis, je laisse la nature faire… Enfin presque, puisque je retourne le tas plusieurs fois pour faciliter le travail des bactéries aérobies et celui des vers de fumier. Ah ! Ceux-là… à un moment donné de la maturation du compost, ils sont des millions qui bouffent et qui copulent, qui copulent et puis qui bouffent et qui finissent par tous crever, parce qu’à un stade plus avancé du compost, ces vers-là disparaissent tous ! Crevés ! Éradiqués ! Génocidés !

Normal, sur le plan thermodynamique, ils ont fait leur boulot de terriens. Ils ont fait circuler la matière et l’énergie dans le compost. Ils se sont reproduits tant et plus tant qu’il y avait du travail à faire : une certaine avancée dans les processus d’humification de la matière organique. Puis, quand ils sont devenus inutiles, ils sont entrés en décroissance et ont disparu. Il est probable qu’ils ont laissé des propagules, des œufs ou je ne sais quoi qui leur permettront de réapparaître quand les conditions leur redeviendront favorables.

J’ignore si dans les populations de vers de fumier, il existe quelques individus, façon prédicateurs, politiques, gurus et autres escrocs qui leur bourrent le mou avec le paradis des vers de fumier et autres fariboles. J’espère que non.

Je me dis que ça serait bien aussi, dans l’espèce humaine, qu’on s’interroge un peu mieux sur notre rôle thermodynamique qui n’est pas si différent de celui des vers de fumier. C’est vrai que nous ne sommes pas des vers… Juste des fumiers !

La preuve, c’est que pour avoir de beaux légumes, je fais en sorte de condamner des tas des bestioles à mort sans que cela ne m’émeuve aucunement. C’est comme au Qatar, à l’usine et où vous voudrez juste à côté de vous.


Si travailler ne sert qu'à enrichir des rentiers, à remplir des poubelles, piller la planète, risquer de s'y tuer ou de tomber malade, se faire harceler par des petits chefs, accumuler des points de retraite ou n'aspirer qu'à s'abrutir pour ne plus y penser, autant ne rien foutre…


Je vais vous confier un secret à propos de tous mes petits coins supers où je ramasse des champignons... je le fais juste là où ils ont poussé !


Rendons à seize ares ce qui est à 1600 m2 !


Marine Lepen est-elle extrêmement adroite pour s'en mettre à gauche ?


L'art n'a aucune existence jusqu'à ce qu'il commence à se vendre.


Christophe Colomb, après avoir découvert que les indiens d'Amérique l'avaient découverte avant lui, n'a pas su exploiter le fait qu'il venait de découvrir l'Europe à son voyage de retour !


J’admets volontiers que dire des politiques qu’ils sont tous pourris, c’est un peu exagéré… Il y a aussi des salopards, des vendus, des voleurs, des menteurs, des charlatans, des imposteurs, des goinfres, des profiteurs, des prévaricateurs, des escrocs, des malfaisants, des bandits, des malhonnêtes, des corrompus, des dépravés, des traîtres, des félons, des dévoyés, des voyous… et parfois, chez certains tout cela à la fois.


Le parallélisme est aux rails de chemin de fer ce que la convergence est à l'horizon...


Ça n’est pas parce que ceux qui propagent des idées à la con sont intelligents qu’elles font leur chemin dans la société, non… C’est parce que ceux qui prétendent les combattre sont d’infâmes connards.


Le CRIF ne paix pas.


Confusion : En France, Valls prétend qu’il est lié de manière éternelle à Israël parce que sa femme est de religion juive… On peut se demander ce qu’il affirmerait si elle était de couleur nord-coréenne…


Si dieu a été créé à l'image de l'homme... Est-ce qu'il va chier aussi ?


Pour des raisons évidentes de temps et de priorité, l’église catholique ne peut qu’être contre l’homosexualité… Elle a déjà fort à faire avec la pédophilie. Cela d’ailleurs devrait nous interpeller sur les raisons qui font qu’elle se montre particulièrement opposée à l’avortement. Les voies du seigneur ne sont pas pénétrées.


La fatigue professionnelle, c'est le burn-out... La fatigue politique : c'est l'urne-out !


Le front national est la phalange du petit doigt derrière laquelle se cache le Cac 40.


La presse : c’est beaucoup de hâte à rejoindre les feuillées…


L'avenir de la planète : entre catastrophe et espoir, on peut opter pour l'espoir d'une catastrophe... Non ? Et si nos enfants n'y survivent pas, on peut toujours espérer que cela leur aura évité de grandes souffrances !


Quand on se complait à voter pour des ordures, il ne faut pas s'étonner si les dorures de la république finissent par sentir mauvais.


Ceux qui disent que le peuple n'a pas l'esprit critique ont-ils assez d'esprit pour se permettre d'être critiques ?


Pour se débarrasser des pourritures qui polluent la politique, les institutions, la police, la presse, la justice, la société, le voisinage et jusqu'à mon intimité, il faudrait un tueur à dégage.


Faut être clair : Homère qui n'a jamais vendu un seul bouquin en librairie de son vivant est quand même considéré comme un grand écrivain !


Le gros avantage des bretons, en cas de naufrage de pétrolier, c'est qu'ils disposent de semelles de crêpe pour marcher sur les galettes de fioul !


Indubitablement, le journal Le Monde a toujours été une référence... Dans le temps, parce qu'il était considéré parmi les meilleurs... Aujourd'hui, parce que tout le monde s'accorde pour dire qu'il fait partie des pires !


Dire que les gens qui votent pour le front national sont atones, c’est-à-dire sans vitalité, sans dynamisme, c’est se tromper de vocable. Il vaudrait mieux utiliser la notion d’anomie au sens où les juifs du ghetto de Varsovie acceptaient qu’on les embarquent pour les camps de la mort dès lors qu’on leur promettait une collation !


Les capitalistes sont tous des idiots... S'ils voulaient bien se pencher sur l'Histoire, ils découvriraient que tôt ou tard, tous les capitalistes finissent ruinés.


L'Ukraine : Plus on est de fous, plus tuerie !


La politique, ce devrait être comme pour les confitures : quand on découvre qu'il y a du moisi sur un pot, on tente toujours de l'enlever en espérant qu'on trouvera encore quelque chose de bon au-dessous... et finalement, on finit toujours par jeter le pot à la poubelle parce qu'il nous dégoute.


Quand Sarkozy affirme que les nègres n'ont pas d'histoire, il veut surtout qu'ils n'en fassent pas !


L'espèce humaine a mauvais genre : homo !


Il paraît que dire de quelqu'un qu'il est un enculé serait une injure sexuellement discriminatoire... Comme si tous les enculés étaient homophiles ! Bon passons... Je propose de dire que ce sont des sodominables.


Savez-vous pourquoi il y a toujours du vent quand il pleut ? C'est pour que les arbres puissent s'ébrouer !


Comme dirait le torero : " Je ne peux pas m'en souvenir, je n'étais pas encorné ! "


Les juifs prétendent qu’ils sont le peuple élu… Mais ce qu’ils oublient de dire, c’est qu’ils ont bourré les urnes !


Dire qu'Obama a transformé le dollar en monnaie de singe ne doit pas être compris comme injurieux vis-à-vis des afro américains... Enfin tant que l'on acceptera que la proposition : les américains sont intelligents est un bien oxymore !


En direct du paléolithique : Cro-Magnon, tueur en série de néandertaliens, enfin arrêté par Julie Lascaux, commissaire à la Rousse !


Pourquoi, en Écosse ou ailleurs, ne peut-on pas faire confiance aux urnes ou aux ivrognes ? Parce que tous les deux sont le plus souvent bourrés ! No ?


C'est au Luxembourg que les voitures ont des L à l'arrière... ailleurs, c'est sur le côté !


Quand j’étais encore jeune et bien naïf, je croyais que le Nobel récompensait des individus exceptionnels, intelligents, inventifs, clairvoyants et doués de toutes ces qualités dont je pensais que je les avais peut-être aussi… Las ! J’ai vite compris que ces gens-là, dans leur très grande majorité, n’étaient choisis que parce qu’ils avaient su sucer les bonnes bites, tout avaler et ne pas manifester le moindre haut-le -cœur ! J'ai connu un prof de microbiologie qui ne m'aurait probablement pas contredit...


J'ai toujours rêvé d'être borgne pour enfin tout voir d'un bon oeil.


Si Morano et tant d’autres politiques prétendent qu’Internet est un ramassis de sites porno pédophiles, c’est parce que lorsqu’ils ouvrent les sites où Bernard Friot, Jacques Sapir, Étienne Chouard, et tant d’autres… s’expriment, ils ont rapidement la certitude d’être parfaitement nuls… Ce qui, dans leur hypothalamus, se traduit par se faire enculer !


Le boulanger ne donne pas de pains, il les vend, ce qui lui vaut d'être considéré comme non violent.


Si on trouve tous les jours du pain dans les boulangeries, c'est qu'il fait comme les poissons pour se reproduire : le pain fraie.


Le petit de la vache ne nous éclaire que s’il est volumineux.


L’existence d’un dieu créateur pourrait être accréditée en considérant qu’il a pourvu les êtres humains de membres supérieurs assez longs pour qu’ils puissent se toucher le sexe… Mais cette même existence est contredite dans la mesure où, à l’inverse des chats, les humains ne peuvent pas se lécher le derrière.


Le grand dessein : la Terre est sans doute la seule planète dans l’univers où se sont développées les formes de vie que nous connaissons pour la raison que s’il existe d’autres planètes où la vie est apparue, il est fort peu probable qu’elle ait pu évoluer de la même manière vers des formes comparables, rien ne dit que les règnes bactérien, végétal ou animal existent ailleurs… et ce qui est remarquable sur Terre, c’est que l’homme consacre l’essentiel de ses activités à détruire les formes de vie qui l’entourent.


Les femmes ont quand même beaucoup d'avantages sur les hommes... Par exemple, elle peuvent être adroites et de gauche !


Parfois j’entends les gens dire qu’ils aiment leurs enfants et voudraient leur faire un monde meilleur… Dont acte ! Combien sont-ils prêts à flinguer les racailles, les gredins et les goinfres qui, dans les oligarchies, les banques, les instances politiques, les lobbies, les multinationales, les mafias, les entreprises, la finance, les groupes d’influence, la presse, la justice à la botte, etc. nous préparent les guerres, les génocides, les destructions massives, les famines, les émeutes, les épidémies, les fléaux climatiques et environnementaux ? Combien sont-ils qui seraient prêts à se sacrifier pour eux ?


L’avantage d’être tué au cours d’un assaut par le raid ou le gign, quand on est suspect, c’est qu’on devient définitivement coupable.


La seule liberté que la presse est en mesure de réclamer aujourd’hui est celle de nous enfumer pour le plus grand bonheur des patrons qui la tiennent, des marchands d’armes, des bétonneurs, des chiens de garde de l’oligarchie, de la pensée unique et de la désinformation.


Parmi tous ceux qui se réclament d’être des Charlie, on peut légitimement se demander combien ne sont finalement que des charlots ?


Je ne suis pas croyant. Dieu n’existe pas. C’est une escroquerie. Maintenant, je veux bien déroger deux minutes à cette certitude pour lui demander, s’il te plaît, toi qui serait bon à ce que les gredins prétendent, fais en sorte que demain, 11 janvier 2015 années après que jésus se soit fait sucer par judas, fais en sorte que tous les commanditaires du massacre des malfaisants de ce journal de merde que je ne lisais pas tant il me dégouttait, fais en sorte donc que Hollande, Merkel, Rajoy, Netanyahou, Porochenko, Renzi, Cameron, les autorités religieuses de quelque bord soient-elles, les politiques, sans exception, les charlots de tout poil, les gredins, les goinfres, les banquiers qui ne seront pas là, qui tu veux qui me débecte, je m’en fous… soient juste pulvérisés. Parce que si ça se produit : promis, j’arrête définitivement de rire et de me laver.

Étonnant, non ? Et si tu ne fais rien, ne t'étonne pas que je te pisse à la raie.


700 000 personnes ont défilé en France, en hommage aux victimes des attentats (charlarakiri), selon le ministre de l'Intérieur... 2 800 selon les organisateurs !


Il y a au moins une chose sûre en ce qui concerne le suicide d'un commissaire de Limoges enquêtant sur l'affaire Charlie et les tueurs : c'est que ces deux affaires n'ont strictement aucun point commun, les armes n'étaient pas de même calibre !


C’est promis, je ne croirai pas au complot, à l’enfumage, au médiamensonge, je n’aurai plus de doute sur les tenants et les aboutissants, je ne me poserai pas la question de savoir à qui le crime profite, le jour où les terroristes de tout poil s’attaqueront systématiquement aux hommes politiques les plus en vue, aux hommes de pouvoir, aux hommes les plus fortunés quand leur fortune est attachée à l’exploitation de la misère et quand elle génère plus de souffrance que de bienfaits et aux hommes qui utilisent le terrorisme pour leur seul bénéfice et le médiamensonge pour nous enfumer en nous traitant de théoriciens du complotisme.


Si la plupart des gens n'ont aucune idéologie, c'est qu'à peine rentrés chez eux, ils allument la télé.


Beaucoup de gens me regardent de travers quand j’affirme que je ne suis pas Charlie … et davantage encore quand je leur demande s’ils savent où il va !


Moi, je ne suis personne, parce que là où je vais, j'y vais seul !


Aujourd’hui, peut-on attendre autre chose des hommes ou des femmes politiques qu’ils ou elles soient flingué(e)s par des terroristes ? Non, malheureusement ! Et comme ça n’arrivera pas, c’est bien la preuve que les terroristes n’en sont pas vraiment ou ne sont pas vraiment ce qu’on veut nous faire croire qu’ils seraient ! Dans ces conditions, comment imaginer qu’il soit possible de faire l’apologie du terrorisme ? Sauf à crier Vive Hollande ou Vive Valls, quand on voudrait juste qu’ils disparaissent et qu’on puisse écrire : plus jamais ça en souvenir de Pompidou ! C’est compliqué la liberté d’expression, même du citron…


La Ve République est d'abord et avant tout la république des blancs et le suffrage universel n'aurait pas pu être mis en place si De Gaulle, Debré et quelques autres n'avaient pas réussi à virer les bougnoules et les nègres !


La seule raison d'exister des politiques, c'est d'instiller partout la peur des autres afin de se présenter comme rassembleurs.


Aux États-Unis, la connerie, ça empire..


Il en est des musulmans comme des femmes, les hommes blancs ne leur pardonnent pas d’être moins cons qu’eux.


Je m’efface plus volontiers que je ne m’épile…


Il y a bon nombre de professions qui, pour perdurer, se doivent de s’inventer des subterfuges qui leur assurent des alibis durables. C’est le cas des inspecteurs des impôts qui sont obligés de s’inventer des fraudeurs, des juges qui sont obligés de s’inventer des coupables, des journalistes qui sont obligés de s’inventer des scoops, des militaires qui sont obligés de s’inventer des ennemis, des policiers qui sont obligés de s’inventer des délinquants, des curés qui sont obligés de s’inventer des pêcheurs, des politiques qui sont obligés de s’inventer des peurs à divulguer, et des tas de connards qui sont obligés de s’inventer de très bonnes raisons pour ne pas s’apercevoir qu’on les roulent dans la farine.


On ne le sait généralement pas, mais l'homme ou plus probablement la femme qui a inventé la roue venait juste d'inventer la gymnastique.


Pourquoi les protestations de rue ne marchent pas ? Parce que ça ne sert à rien de pisser dans son téléphone portable !


Avec la fin prochaine de la crise grecque, on pourra enfin affirmer que l'euro, c'était bankal... Et pourtant, on ne nous a pas cru quand on l'avait pressenti dès le premier jour.


Après l’adoption définitive de la loi sur le renseignement, plus rien ne s’oppose à ce que nous entrions, de toutes les manières possibles, en résistance contre les députés et sénateurs félons qui ont cru qu’ils pouvaient aussi facilement et impunément trahir le peuple qui les avait élus. Il est évident que les plus coupables d’entre eux sont Hollande et ses ministres.


La mort des autres ne devrait jamais être une occasion de se réjouir… sauf à considérer que la sienne propre soit un prétexte pour nos proches de passer un bon moment de franche rigolade…


Obama tuer !


C'est bien parce qu'il y a un tas de gens qui ne me regardent pas que je ne m'en occupe pas.


Il est tout à fait permis à chacun de faire le choix de rester insignifiant, mais de grâce que ceux-là veuillent bien cesser de crier dans l'herbe pour attirer l'attention et demander qu'on ne leur mette pas le pied dessus… encore que le pied, ce serait un moindre mal.


Les Allemands ont toujours été obsédés par la pureté de leur race... Qu'ils se rassurent, aujourd'hui leurs dirigeants et ceux qui les soutiennent sont tous de purs connards ! Ça ne les change guère...


L'avantage quand on n'a jamais eu d'âme comme c'est mon cas, c'est qu'on ne peut pas la rendre.


Je ne suis pas que germanophobe... J'adore regarder les épisodes de la série anglaise Barnaby parce qu'ils me donnent une image des Anglais que je n'aurais sans doute jamais eu l'audace d'offrir. Quant à l'inspecteur Barnaby, il est le plus souvent parfaitement odieux avec ses subordonnés et même avec ses proches... Un concentré d'humanité en somme, et c'est bien dommage...


Cela écrit, la dérive francophobique qui me titille de plus en plus, semble agir de la même façon sur bon nombre d'individus que je croise.


Il est fort dommage que l'image d'un pays soit le plus souvent celle que donnent les responsables politiques du moment. C'est probablement à cause d'individus exécrables comme Sarkozy ou Hollande que beaucoup de Français ont perdu toute envie de proclamer qu'ils le sont.


Je me demande parfois si j'aurais plus de sympathie pour les Anglais s'ils se comportaient avec les migrants actuels, de Calais ou d'ailleurs, de la même façon qu'ils s'étaient comportés avec les migrants aristocrates fuyant la Révolution française à partir de 1789... Même pas sûr ! Contradictoire, isn't ?


La démocratie est une farce, vomissant soit des démagogues d'extrême droite, soit d’insidieux et malhonnêtes larbins corporatistes.


En ces temps où l'on célèbre le tri centenaire de la mort d'un serial killer dénommé Louis Ixivé, et où toutes les radios pontifient et se pâment pour Le château de Versailles, qui a coûté bien cher, mais pour la gloire de la France, monQ, j'en arrive à penser que les pyramides, les cathédrales et tant d'autres réalisations, ne nous sont parvenues qu'au prix de sacrifices invraisemblables en vies humaines et, que si ces monuments et quelques autres symboles des pouvoirs criminels venaient à disparaître, je n'y accorderai pas la plus petite importance, pas plus que pour les ruines de Palmyre... ou le pont de Tancarville dont il faut tout de même bien se souvenir qu'il fut érigé sur des terrains privés, sans la moindre compensation financière, terrains qui appartenaient à Monsieur Furax, faut-il le préciser ?


Le problème avec les politiques, c'est de rassembler autour des idées et surtout d'un nom comme socialistes, républicains, écologistes !, fascistes, frontistes... pourquoi ne pas essayer connards ?... Pourris, c'est déjà pris !


Les pauvres sont capables des plus invraisemblables violences, par exemple, quand ils osent protester contre les riches qui font du business et les font travailler comme des forçats...


Aussitôt que la justice se prononce sur une affaire impliquant Sarkozy, indubitablement, elle fait preuve de beaucoup de classe.


J'ai toujours rêvé d'être assez riche pour pouvoir m'offrir un chauffeur qui boive à ma place...


La population active en France est de 30 millions dont 6 millions de chômeurs, soit un cinquième. Nous travaillons 35 heures. Si l'on réduisait le temps de travail de 35/5, soit 7 heures, potentiellement on reviendrait au plein emploi... Je suis pour qu'on ne travaille plus que 28 heures. Alors quand tout le monde aura un emploi, on pourra sérieusement envisager de travailler plus, non ?


Il n'est pas nécessaire d'entreprendre pour espérer, ni de persévérer pour réussir...


Face au déferlement de réfugiés en Allemagne, Merkel s'écrie : Ztop ! On a azéri !


Ce qui frappe en France, c'est qu'il n'y a pas que l'uranium qui soit appauvri.


Je me demande si, aujourd'hui, il n'y a pas plus d'honneur à être condamné injustement qu'à être élargi pour la raison que plus personne ne peut plus croire en votre innocence, à votre probité, à votre honnêteté si ce sont des juges qui en décident.


Prophétie du 7 octobre 2015 : la conférence sur le climat qui doit se tenir à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, va être le témoin du triomphe d'une nouvelle science : la fiascologie !


C'est avec un très grand profit que je me passe de la musique d'Arvo Pärt...


S'il est admis que l'on peut faire plus mal, peut-on faire moins mieux ?


J'ai regardé, pour la première fois, un épisode de la série Commissaire Magellan... Je dois dire que rapidement, j'ai trouvé le personnage détroit d'esprit ce qui permet de bien comprendre sa manière d'être parfaitement inacceptable, surtout pour un flic. Je n'ai pas pu aller jusqu'au terme de l'épisode.


Si les nègres, aujourd'hui, au nom de leurs ancêtres réduits en esclavage, puis colonisés, pillés, massacrés, génocidés, humiliés, déniés, oubliés, néantisés, devaient venir nous égorger, nous les blancs, qui continuons de profiter, goulûment, de cette rente... Eh bien je crois que j'applaudirais volontiers, mais cela ne me rendrait pas nécessairement optimiste quant à l'avenir parce que je connais trop bien la nature humaine et que celle-ci ne dépend absolument pas de la couleur de la peau... jusqu'au prochain massacre ?

Il serait sans doute bien plus efficace que les blancs qui partagent ce point de vue commencent sérieusement à réfléchir à la manière d'éliminer durablement les gredins, blancs et apparentés, de quelque couleur qu'ils soient, indignes descendants des esclavagistes, négriers et autres profiteurs, les Bolloré, les Dreyfus, etc. qui n'ont aucun avenir sur la planète parce qu'ils ne lui en préparent aucun de durable.

Nous n'avons rien à y perdre, même pas un peu de conscience.


Seuls les pillards sont riches et réciproquement...


Le principe du politique est que s'il choisit d'en faire, c'est qu'il sait que c'est le seul domaine où il peut tout entreprendre et tout rater, comme à son habitude, sans que jamais personne ne lui demande des comptes.


Il n'y a rien de très étonnant à ce que les policiers étasuniens tirent dans le dos des nègres puisque ce ne sont jamais que des descendants d'esclaves.


Les imbécillités volent mieux et plus loin que les imbéciles.


Les élites ont toujours raison contre les peuples... Et si elles ont tort, c'est qu'elles ont raison d'avoir tort !


À l'instar d'Albert Einstein avec lequel j'ai beaucoup de points communs, surtout vestimentaires, je me pose souvent la question de la relativité des théories.


La première lettre nous dit Ah !
Pendant que la seconde bée...
C'est des oeufs !
Ef-fe... bégaie la cinquième,
incapable d'un premier jet
sans qu'elle en fasse un hachis,
puis git, c'est un cas !
Elle les mène, occupée,
et restée sous le soleil, demande :
Est-ce un U.V .. (?) (inaudible).
Toi, qui sort d'X, qui occis grecs et latins ?
Sur la fin, il semble que l'on entend :
« Voulez-vous qu'on vous aide ? »



J'aimerais mieux, quand je serai mort, qu'on ne me couche pas sur le dos dans mon cercueil, j'ai tendance à ronfler dans cette position. Merci.


Quand on n'a pas la capacité à vivre libre en toutes circonstances, il ne faut pas s'étonner que, rapidement, on ne puisse plus se débarrasser de ses fers.


Spectacle de danse : Est-ce que les petits rats sourient ?


La seule manière rationnelle de ne pas avoir à supporter encore que des politiques haïs puissent se représenter à des élections, c'est de leur offrir des funérailles nationales.


La marquise de Pompadour n'a jamais empêché les inondations à Bayonne...


Quand on meure, on ne sait jamais qu'on est mort... C'est rassurant, non ?


Si le mot censé est censé avoir du sens pourquoi commence-t-il par un cé comme censure qui n'en a pas ? C'est insensé...


Les pianos à queue ne craignent pas les mouches... Quiconque aurait pu croire qu'ils ont un sexe ne sont que des pervers ! 


Je ne juge jamais, je condamne !


Dans un pays comme la france, du fait de l'indignité affichée de ses dirigeants et de toutes celles et ceux qui ont ou auront un jour choisi de voter pour eux, le seul honneur qui reste est d'être déchu de sa nationalité et le seul endroit où l'on peut se sentir bien, c'est en prison.


Le PS fonctionne pour les copains coquins comme une sorte de cooptérative.


Le Curie est une unité de désintégration des matières radioactives dont l'église catholique (radio vatican), l'Incurie aussi, mais de désintégration sociétale... Ce qui est plus grave.


Si les Rothschild sont juifs, ça n'est pas de leur fait, c'est de naissance... Si ce sont des salopards de criminels, c'est qu'ils le veulent bien et en profitent.


En repensant au goût des chocolats de mon enfance, j'ai découvert qu'un jour viendrait où je n'aurai plus que des souvenirs... enfin jusqu'à ce que je perde la mémoire, mais pas forcément mon appétence immodérée pour les chocolats !


L'arabo andaloux est à la musique ce que la varlope est au luthier.


La varicelle se guérît plus facilement et plus rapidement que l'avarice...


Aucune religion n'est compatible avec la démocratie et les partis politiques pas davantage. La démocratie est incompatible avec l'intelligence. Sinon comment accepter que dans un groupe humain, la moitié plus un des individus puisse imposer une politique à l'autre moitié moins un qui la rejette ?


Mozart est là ?


L'acharnement des politiques à vouloir imposer un projet inutile, dispendieux et surtout unanimement rejeté, serait-il proportionnel à la rétribution prévaricatrice qu'ils en attendent ? Sans doute, parce que leur seule connerie ne peut pas tout expliquer.


Les agriculteurs ne risquent rien en se conduisant en casseurs, leurs tracteurs sont équipés de pneus Goodyear. Faudra bien que les juges d'Amiens s'en rendent comptent avant d'en rendre !


À quoi cela sert-il d'aller voter quand ce sont principalement des gens non élus, juste cooptés, à la solde d'intérêts privés, banques et entreprises principalement, qui tirent les ficelles au gouvernement, conseillent les ministres ou le président, font du lobbyisme auprès des sénateurs et des députés et sont même encensés par la propagande de la prostitupresse, avant de retourner pantoufler au sein des entreprises qu'ils ont contribué à enrichir sur le dos des électeurs ?


On aurait eu tout à gagner si bon nombre d'individus étaient restés au stade d'une idée salace chez leurs parents.


Bon nombre de politiciens parmi lesquels on compte les exemples des plus répugnantes racailles vénales qu’il nous est donné de connaître, savent parfaitement, pour contrôler un électorat vulnérable, nous inculquer délibérément diverses malédictions, parmi lesquelles l’ignorance, la pauvreté et le racisme qui ont tôt fait de ruiner toute aspiration réellement démocratique...


Sondages : 99 français sur 100 sont prêts à avaler n'importe quelle information pour la bonne raison qu'il n'y en a qu'un sur cent qui sait que les médias sont aux mains de moins d'une douzaine de milliardaires qui agitent les ficelles des politiques et les leur coupent à la moindre incartade.


Ce que j’aime avec la retraite, c’est que je ne suis plus obligé de me préparer à prendre des vacances.


L’imbécillité est parfaitement mesurable par le fait qu’elle est directement proportionnelle à l’idée qu’on se fait de croire que l’on serait supérieur aux autres…


Le néant est une fronde sans fourche à laquelle il manque l'élastique...


Je n’aime pas trop parler de moi ou de mes capacités… pour la raison que nous sommes probablement des millions qui possédons de multiples talents qui nous autorisent à menuiser, maçonner, jardiner, peindre, écrire, composer et jouer de la musique, philosopher, dessiner, comprendre très rapidement à quel connard on a à faire… etc. Mais ce qui me gène, personnellement, c’est que j’ai terminé ma carrière universitaire comme maître de conférences…


Ça n'est pas parce qu'on habite Villejuif qu'on est Mossad !


L'innocence est à la certitude ce que la culpabilité est à la présomption.


L'homme qui s'attaque au pouvoir des riches et à l'inégalité sociale est un monstre qu'il faut abattre rapidement et par tous les moyens afin qu'il ne suscite pas de vocation chez quelque imitateur...


En Guyane, aujourd'hui, le bagne, c'est partout !


Tout se loue, même Dieu... Seulement, moi, on ne m'achète pas !


Si les autruches se mettent la tête dans le sable, c’est parce qu’elles n’ont pas le cou assez long pour se la mettre dans le cul !


Tout le monde s'accorde pour dire que Mozart était un grand musicien, soit... N'empêche qu'il n'a jamais écrit le moindre morceau de rock ou de jazz !


Quand il m’est arrivé d’avoir des petits soucis psychologiques, façon deuils, séparations et autres désagréments transitoires… je m’en suis toujours débarrassés au plus vite avec une auto-psy ! Le jour où ça ne fonctionnera plus, il sera toujours temps de me faire sauter la cervelle.


J’ai découvert que j’étais un cas : j’ai beaucoup de points communs avec les navajos !


Les ordonnances Macroniesques sont évidemment faites pour que le travail manuel valse et que les salariés soient mis au pas.


L’homme ou la femme, quand ils accumulent des richesses, souvent d’ailleurs juste pour établir leur supériorité sur les autres en matière de rapacité, souffrent d’une maladie mortelle qui ne les tue pourtant jamais assez rapidement et qui s’appelle la cupidité. Elle frappe celles ou ceux qui possèdent plus qu’ils n’ont besoin et qui entassent toujours davantage quand tout autour d’eux, d’autres humains ont faim, froid ou sont en danger. Cette maladie est à l’origine de tous les autres maux.


Paradoxal : un veau est un bovin pas encorné.


Sous couvert de l’état d’urgence, ce sont les mesures d’exception que la Monarchure Macroneuse veut rendre permanentes.


L’idée que l’on se fait de son infériorité sociale tient uniquement à la certitude de l’insécurité sociale dans laquelle on plonge dès lors que l’on accepte un travail salarié et les liens de subordination qui en résultent.





La violence du labeur que promet Macron dans sa réforme du code du travail est une malédiction. Aussi pour passer de la résignation à l'insoumission, il faudra bien surmonter l'illusion de la fatalité que nous ne serions Rien


En politique, les adversaires, on peut combattre leurs idées parce que cela peut être profitable. Mais les ennemis, j’ai dans l’idée qu’il faut en profiter pour les abattre.


Jusqu’à preuve du contraire, c’est parce que seules les femelles produisent des œufs qu’on en met à la fin pour accorder les adjectifs et les participes passés au féminin.