Le cochevis de Thékla : Galerida theklae
®
Le cochevis de Thékla (Galerida theklae)


____________Bien sûr le temps s'écoule. Il le doit puisqu'on meurt,
____________Brusquement on s'écroule, aussi souvent qu'ailleurs.
____________
____________Pour vous qui voyagez dans cette Estrémadure,
____________Le temps semble arrêté et figer la nature.
____________
____________C'est à cause du soleil… Mais les heures sont pareilles,
____________Trois mille six cents secondes qui vous paraissent longues !
____________
____________Cette région d'Ibérique fait penser à l'Afrique,
____________Aux savanes arborées…
____________
____________Arrêtez de rêver ! Ici, pas de saisons.
____________L'hiver est agréable… L'été de déraison,
____________Franchement interminable.
____________
____________Un moment pour la pluie pour humecter les puits
____________Et une saison sèche qui, vite, les assèche.
____________
____________Même le chêne se couvre d'écorces en bouchon,
____________Car la transpiration, rapidement l'éprouve.
____________
____________Si les herbes sont folles et s'ennuient à jaunir,
____________Elles gardent le souvenir des grues qui batifolent,
____________Qui marchent deux par trois ou plus quelquefois,
____________Caquetant sur le froid qu'il fait sur le Suédois.
____________
____________Les taureaux insouciants du sort qu'on leur réserve,
____________Broutent paisiblement. Que les Dieux les préservent !
____________
____________Des pies bleues qui jacassent, que l'élanion agace
____________Tout en restant caché, ont l'air bien pressées.
____________Sûrement d'aller nulle part !
____________Puisqu'il est bien trop tard, pour même envisager,
____________Pour elles de retourner vers leur Japon natal,
____________D'où des curés jésuites avaient trouvé normal,
____________Sûrement après une cuite, de les en ramener
____________En terre portugaise où depuis, toutes benaises,
____________Elles ont bien profité.
____________
____________Des perdrix rouges se baignent à l'ombre dans le sable.
____________
____________Je capture une araigne et la mets à ma table.
____________
____________Sur une taupinière, comme une termitière,
____________Je me dresse toute fière. Je prends une pose altière…
____________
____________Est-ce ainsi qu'on me voit ?
____________Car vraiment, croyez-moi, c'est ma pose…
__________________________Dieu me cueille, s'il y voit de l'orgueil !
____________
____________Curieuse manie en somme dont font preuve les hommes
____________De juger à la mine…
____________
___________________________Ils ont vu leurs bobines ?
____________

Du côté de Badajoz, Extramadura.