La cétoine dorée : Cetonia aurata
®
La cétoine dorée (Cetonia aurata)



Je m'enivre du parfum, du pollen des roses.
Mais j'aime par-dessus tout les calices des arums
Dont je ronge la spathe. Ça me rend toute chose,
Comme si j'avais trop bu de grogs avec du rhum

Je reste prisonnière, incapable de fuir,
Les élytres bloqués et les ailes grippées.

On pourrait aisément me tuer, me dévorer,
Si je n'étais toxique, pire que cet élixir
Qui endort les princesses quand elles croquent les pommes.

Mais à la nuit tombée, alors, mon prince viendra…

Nous irons sur une souche pour y pondre nos mômes
Qui se débrouilleront... Advienne que pourra !

Jardin de kerpotence, Hennebont.