®
C’est à des gobiidés…


Au pays des Pâtures, Périophtalme* fut virée
Du bocal aux poissons pour cause d’honnêteté.
Pour s’en débarrasser, on retint le prétexte
Qu’au petit déjeuner, elle mangeait ses cornflakes
Sur la même litière qu’un bœuf qui se lançait
(Et sans la moindre chance d’arriver en premier)
À être candidat à la candidature
Pour être président du peuple des Pâtures.

Sous entendu par là, que soumise à son mâle,
Elle servirait sa soupe, rien de très anormal,
À toutes les émissions qu’elle aurait à produire…
Les autres candidats, chercherait à leur nuire.
C’est l’idéologie des bourgeois qui ressort :
La messe le dimanche en toilette que l’on sort ;
Les frites autour du steak juste après l’apéro
Dans le café du coin où l’on parle des nègres,
Des bougnoules, des niaqwes et des pisse-vinaigre,
Que l’on salue bien bas la femelle d’un cocu,
Regrettant amèrement qu’on ne l’ait pas connue.

Les femelles soumises, à défaut violentées,
Ne sauraient être libres, pas même de penser,
De poser les questions qu’évitent les potiches
Soucieuses de figurer près de ceux qu’ont l’artiche.

Comme Viagère**, la compagne de notre Saint Bernard***,
(Doctor que pour la fraîche et fieffé salopard)
Qui ne sait rien de rien, des conflits d’intérêt
Puisque le sien, partout, est toujours bien compté.
Pourquoi voudriez-vous qu’elle démissionnât ?
Voudriez-vous aussi qu’elle enfile la burqa ?

La vérité est que Virus4* hait Périophtalme…
Parce qu’elle le met à mal et dans le plus grand calme.
Il n’aime pas la couleur du peuple des Mangroves…
Il n’aime pas leurs femelles qui lui rappellent les fauves.
Il n’aime pas ses questions toujours bien formulées,
Sans faute de langage et bien articulées.
Virus se rend compte qu’il est vite dépassé.
Il s’oublie et, sous lui, il s’est dégueulassé.
Il ne peut opposer guère plus qu’une logorrhée,
Une bouillie, un vomi, sinon une diarrhée…

Comme il ne peut pas faire expulser Périophtalme
Ou la faire bosser à l’extraction d’huile de palme
Pour son ami Gambette5* qui lui paie ses croisières,
Il s’arrange, hypocrite, pour briser sa carrière
Au bonheur des poissons du bocal rassurés
Que l’ordre et la justice vont à nouveau régner.

23 décembre 2010 / «® / ©»




* Périophtalme est un (joli) poisson du bocal originaire du pays des Mangroves
** Viagère a toujours travaillé au bocal, à se faire des rentes.
*** Saint-Bernard, jamais étranger aux bonnes affaires, est naturellement catastrophé quand il n'est pas sur la photo.
4* Virus est l'actuel président des Pâtures.
5* Gambette est l'ami le plus prêteur de Jet ou de Yatch à Virus.