Le cachalot : Physeter catodon
®
Le cachalot (Physeter catodon)



La houle de l'océan remue les estomacs,
À peine davantage qu'un Raphaël cognac
Qu'on buvait même à jeun sur ce thonier breton
Hérissé de tangons pour pêcher le germon.

L'océan se remplit du vol des grands puffins
Qui surfent sur la houle et disparaissent au loin,
Sur la crête des vagues que le vent lève et pousse,
Puis écrête soudain en écume de mousse.

Alors, apparaissant comme des masses sombres,
Nous vous montrerons juste le haut de notre dos,
Notre souffle et bientôt, regagnerons les ombres
D'un battement de queue qui disparaît sitôt.

Il ne vous restera que l'imagination,
Vos lectures d'enfant quand vous étiez Achab
Pourchassant la baleine qui ne vous faisait rien…

Le rêve interrompu quand il vous fallait bien
Descendre aider la mère pour installer la table,
Lui montrer vos cahiers, réciter vos leçons...

Au large des Açores.