Le bruant zizi : Emberiza cirlus
®
Le bruant zizi (Emberiza cirlus)


À bien y regarder, je suis le plus discret
Des bruants, car les haies me protègent assez
Pour que rien ne m'oblige à quitter le refuge
Des branches ou bien des tiges, même en cas de grabuge.

Dans le concert d'oiseaux qui chantent au soleil,
Il faut prêter l'oreille puisque mon vibrato
Concerne ma compagne cachée sous l'églantier,
Juste là sous mes pieds. Jamais ne m'en éloigne.

Car je suis sédentaire. Je ne m'aventure guère,
Surtout pas en hiver, loin des zones bocagères.

Et sauf à me connaître, à savoir que j'existe
Ou bien m'avoir vu naître, à moins d'un improviste,
De beaucoup d'attention, j'échappe bien souvent
Á bien des débutants, à leurs observations,
Même à la dérobade.

_______________Mais je montre aux enfants,
Aux curieux également, un peu de mes parades.

Allée de le Vaucelles, Villaines le Juhel.