®
Son père avait gardé tous les cadeaux Bonux


Médecin, Hippocampe*, dans le monde animal
Était connu pour ses travaux sur l'amygdale.
Il avait publié des rangées de mémoires
Qu'on avait oubliés dans le fond des armoires.
Mais qu'une bête à corne du peuple des Pâtures
N'aspire plus à rien d'autre qu'à nous montrer sa hure
Au bocal à poissons et, en toutes occasions,
Proférer des propos sibyllins ou abscons,
Alors ce médecin nous livrait l'analyse
Qui nous éclairait sur les raisons de l'emprise
Qui saisissait la bête, sa tête et ses neurones,
Modifiait ses humeurs autant que ses hormones,
Tous ses comportements, et que Dieu me savonne,
Nous faisait bien comprendre que la bête : elle déconne !

À propos de Virus** et son désir de luxe…
" Son père gardait pour lui tous les cadeaux Bonux…
Pour les offrir aux poules, aux grues et aux volailles
Qu'il entretenait dans son caravansérail.
"
Nous confiât Hippocampe qui savait tout sur tous,
Les raisons pour lesquelles il arrive que l'on tousse.

" Mais le plus grave, je pense, dans un proche avenir,
C'est sa passion morbide pour l'envie de punir.
Les peuples sont aveugles de n'avoir pas compris
Qu'à vouloir tuer le père, Virus les baise aussi.
Une brebis qui bêle et en perd sa goulée
Est tondue sur le champ, promptement condamnée.
Un mouton au chômage est vite soupçonné
De tondre la laine de ceux qui vont travailler.
Un lionceau des Savanes qui croise un policier,
Est très vite accusé, même s'il a ses papiers.
Les pauvres sont des escrocs qui vivent de leurs rentes
Que les riches leur font avec le CAC quarante.
Chez eux la mauvaiseté, c'est forcément inné.
Le trafic des plantes qui donnent des bronchites
Le viol des agnelles par des troupes moabites,
Les prédateurs qui rôdent et tous les zoophiles
Qui s'en prennent à nos innocents juvéniles,
Qu'on les pende par le cou et qu'on les emprisonne,
Qu'on leur injecte aussi une dose de belladone,
Et même de préférence avant qu'ils ne commettent
Leur tout premier délit. On le voit à leur tête
Qu'ils sont tous dangereux, ce dès l'âge de trois ans,
Dès l'école maternelle surtout si leurs parents
Habitent dans des tours, des quartiers populaires,
Ce qui tend à leur faire la mine patibulaire.
"

La gardienne des sceaux laquelle avait sauté
Des chapitres entiers en se faisant sauter
Sur quelque trempoline qui élève l'esprit,
La gardienne des sceaux qui s'appelle Méhari***,
Fit donc voter la loi qui permettait enfin
D'incarcérer quiconque pour une durée sans fin
Au prétexte seulement qu'on le crût dangereux
Pour la raison peut-être qu'il était pauvre ou gueux.

Virus prouvait ainsi que l'inné sur l'acquis
Gagnait, sans discuter, comme la mort sur la vie.

8 janvier 2008 / «® / ©»



* Hippocampe est un médecin des cervelles réputé sur les Pâtures.
** Virus est président des Pâtures.
*** Méhari est la garde la plus diplômée des Sceaux de Virus.