®
Le bruant auréole (Emberiza aureola)


J'habite une tourbière où vivent des drosères,
Des laîches en rasoir, des moustiques par milliards.

Aussi je m'étonnai que vous vinssiez me voir,
D'autant qu'il était tard. Le soleil se couchait.
Alors, je me montrai, à peine assez longtemps
Pour vous donner le temps de tout bien vérifier
Que j'ai comme les bruants, les mêmes comportements,
Leurs caractéristiques éco-éthologiques.

Il aurait mieux valu que je chante et me montre,
Que ma douce vous rencontre… Vous ne l'avez pas vue
Dans ma jungle de saules, ça n'a rien de bien drôle.

Je vous ai attendu, vous n'êtes pas revenu.

C'est une barge rousse qui m'a dit qu'un moustique,
Á force qu'il vous pique… vous aviez mis les pouces
Et chopé une crève qui vous laissa trois jours
Á dormir sans un rêve, quasi mort pour toujours.

Du côté de Pulkkila, Finlande.