Autodafée
®
Autodafée



Ainsi un antenais aurait assassiné
Une agnelle sur un pré pour savoir quel effet
Procurerait de tuer.
____________________Aussitôt arrêté
Et mis en garde à vue, ce mouton convenu
Sans aucun doute bien né, avoua, et sans ambages,
Qu'un jour sur un herbage, il avait écouté,
Sans qu'une oreille ne bouge, Petit Chaperon rouge
Et des contes de fées de Perrault et de Grimm
Qui l'avaient inspiré à commettre ce crime.

Aussitôt dans la presse, tous les canards s'empressent
De dénoncer ces livres où le sexe, la violence
Mettent sous influence nos jeunes qui se livrent
Á des passions abjectes bien peu dignes des bêtes.

Voyez ce Chaperon, oui, cette mijaurée,
Qui court dans la forêt, pour le sport, certes non,
Mais pour voir si le loup est un aussi bon coup
Qu'on le dit et surtout tenter d'apercevoir
Afin de vérifier (car le loup serait noir)
S'il l'a longue ou bien grosse et comment il la brosse…

Voyez comment Poucet, féru de jeux de rôles
Finit par égorger et en trouvant ça drôle,
Les filles d'un notable, riche, donc respectable.
Voyez le chat botté, Cendrillon ou Peau d'âne.
Il faut que l'on condamne ces livres sans délai.


L'hirondelle des fenêtres (Delichon urbica) / (5 juin 2002)__________