L'ablette : Alburnus alburnus
®
L'ablette (Alburnus alburnus)



Il vous fallait une heure sur un hameçon de vingt,
Une plume aussi noire que l'âme d'un échevin
Pour tourner une mouche comme une simulie,
Fixée au bas de ligne d'une goutte de vernis.

Et cette mouche-là faisait bien des ravages !

Dans nos bancs, pour l'avoir, souvent on se battait.

Mais elle plaisait aussi aux chevaines sauvages
Qui, s'ils s'en saisissaient, bien souvent l'emportaient
Avec le bas de ligne, assurément trop fin.

Ces lourdauds sont sans grâce et d'arêtes, bourrés.

Au soleil endormi, vous n'étiez pas malin :

Votre bourriche s'ouvrait.
_____________________ À nous la liberté !

Écluse de Trébihan, Languidic.