L'abeille à miel : Apis mellifera
®
L'abeille à miel (Apis mellifera)



Nous nous étions posées dans le jardin d'en haut
Sous la branche du bas d'un arbre à bigarreaux
Et formions un essaim, bourdonnant, agité.

Tout de suite, votre père, vous envoya chercher
Clément, le pâtissier, qui nous enrucherait.

À peine prévenu, le voilà qui accourt,
Portant un escabeau qui paraissait bien court
Et un drap de lin blanc dans le fond d'un panier.

Aussitôt sous l'essaim, il déploie son drap blanc,
Monte sur l'escabeau, recherchant notre reine.

Bien sûr, on s'agglutine tout autour de son bras…
Mais l'escabeau s'enfonce dans la terre remuée.

Clément, la reine et nous, sommes tous, dans l'instant,
En équilibre instable.

______________Des angoisses nous étreignent.
Mais avant qu'on ait peur, nous choyons vers le bas…

À cette époque-là, tous les hommes portaient
Des pantalons bien larges.

______________Vite prises de panique,
Nous voilà engouffrées jusqu'à son caleçon.
Et bien qu'on en mourra, forcément, on le pique…

Allez donc, en courant, quitter un pantalon !

Le reste de l'histoire, vous la sûtes bien après,
Quand vous fûtes plus grand, en âge de comprendre…
Car nous avions piqué, Clément, sur le bas-ventre.

Comme un âne du Poitou, Clément fut donc monté !…
Pendant au moins deux jours. Il faillit en mourir.

C'eût été bien dommage que vous soyez privé
Des brioches délicieuses qui faisaient accourir
Tous les gens à la ronde et même de Courcité !

Villaines la Juhel, vers 1953...